Cristiano Ronaldo admet avoir joué "diminué"

Le Portugal s’est qualifié ce dimanche pour la phase finale de l’Euro et parmi les artisans de cette réussite figure Cristiano Ronaldo. La star lusitanienne a encore inspiré ses troupes, marquant notamment trois buts lors des deux dernières rencontres. Contrairement à celui affiché avec la Juve, son rendement avec son pays n’a donc pas faibli. Pourtant, l’intéressé n’était pas en pleine possession de ses moyens.

Ronaldo se rapproche du mur du 100

À la suite du succès contre le Luxembourg, CR7 a en effet reconnu qu’il trainait une douleur depuis quelques matches et que c’est la raison pour laquelle il a été remplacé lors de ses précédentes sorties avec la Vieille Dame. « J'ai joué diminué ces trois dernières semaines. J'ai essayé d'aider la Juventus. Personne n'aime être remplacé mais je comprends, parce que je n'étais pas bien », a-t-il confié aux journalistes de "A Bola".

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

Cristiano Ronaldo : « Je me suis sacrifié pour la Seleçao »

Le fait que Ronaldo ait joué avec son pays alors que son état n’était pas vraiment rassurant a pu certainement agacer du côté de Turin. Cependant, l’ancien merengue ne voyait pas d’autres alternatives, car l’enjeu était trop important. « Lors de ces deux matches en sélection aussi je n'étais pas à 100 %. Je me suis sacrifié pour la Seleçao, a-t-il révélé. Dieu merci, durant ma carrière je ne me suis jamais beaucoup blessé, mais ça peut arriver. C'est une douleur qui m'empêche d'être à 100 %, mais j'essaie toujours de jouer. Parfois je ne donne pas plus parce que je n'y arrive pas, mais on a lancé une polémique qui n'aurait jamais dû exister. Le club savait que j'étais diminué. Mais le plus important est que nous avons gagné, que la Juventus est première et que je vais être en pleine forme le plus vite possible. »

Ronaldo ne s’est pas exprimé en revanche sur les propos qu’il aurait tenus prétendument envers son entraineur et sur laquelle la presse italienne a beaucoup spéculé. Un épisode qu’il a certainement choisi d’oublier. Et c’est aussi le cas de son club visiblement vu qu’il a été décidé de ne pas le sanctionner en interne. À moins d’une rechute, il sera donc bien présent samedi prochain lors d’un déplacement des Bianconeri à Bergame (13e journée de Serie A).

 

À lire aussi