Cristiano Ronaldo, Al-Nassr et l'appétit saoudien

La fin de ce mois de janvier 2023 pourrait voir le football offrir un nouveau numéro de cirque. Durant sa tournée hivernale, reportée depuis deux ans en raison du Covid, le PSG devrait effectivement affronter Al-Nassr en match amical. Le Qatar contre l'Arabie saoudite, et en second plan, leurs ambassadeurs respectifs : Lionel Messi face à Cristiano Ronaldo. Suffisant pour alimenter le feu provoqué par la signature du Portugais à Riyadh, mais surtout confirmer les ambitions saoudiennes, à même d'emboîter le pas au modèle qatari, implanté depuis une décennie maintenant, et ce dès les lendemains du Mondial 2022 dans la péninsule voisine. Cette joute illustre également le rapprochement étatique, du moins en surface, de deux monarchies en froid depuis 2017. "Les rapprochements sont de façade. L'Arabie saoudite a choisi de faire profil bas, en acceptant la "réussite"

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com