Cristiano Ronaldo buteur sur cinq Coupes du monde, un record salué par la presse mondiale

Cristiano Ronaldo a ouvert le score pour le Portugal face au Ghana, jeudi. (Charlotte Wilson/OFFSIDE/PRESSE SPORTS/Presse Sports)

Le record de Cristiano Ronaldo, premier joueur de l'histoire à marquer sur cinq Coupes du monde grâce à son but face au Ghana, a été dignement salué ce vendredi par la plupart des quotidiens sportifs européens et des médias sudaméricains.

Auteur sur penalty du premier des 3 buts du Portugal victorieux (3-2) du Ghana jeudi pour ses débuts dans ce Mondial au Qatar, Cristiano Ronaldo est devenu le premier joueur à avoir marqué sur cinq Coupes du monde différentes. Un exploit qui n'a pas manqué de faire le tour de la planète. À tout seigneur tout honneur, ce vendredi, les quotidiens sportifs portugais célèbrent comme il se doit l'évènement. Dans un jeu de mots subtils, O Jogo titre avec un éloquent « Amour à cinquième vue » accompagné d'une photo de CR7 embrassant le ballon avant de tirer le penalty. Plus sobre, A Bola parle d'un « CR7 historique », soulignant qu'il est le « premier joueur dans l'absolu à marquer sur cinq Coupes du monde », le quotidien lisboète appuie surtout sur le court succès du Portugal : « On respire profondément ! », insiste-t-il.

En Espagne, où Cristiano Ronaldo a évolué de 2009 à 2018 sous les couleurs du Real Madrid, on ne fait pas forcément dans l'originalité : Diario Sport et Marca se fendent d'un même « CR7 écrit l'histoire ». « Un penalty douteux lui permet de rentrer un peu plus dans l'histoire », ajoute le madrilène Marca.

En Italie, où CR7 a joué 4 saisons (à la Juventus de 2018 à 2022), la performance de Ronaldo n'est pas passée inaperçue, non plus. La Gazzetta dello sport, le premier quotidien sportif de la péninsule, ose un « appelez-le CR... 5 » et commente : « en attendant de trouver un nouveau club, l'homme qui compte le plus de matches et de buts en sélection dans le monde est devenu le premier footballeur à marquer sur cinq mondiaux différents ». Le quotidien insiste sur le côté généreux du penalty qui lui a été attribué : « à peine a-t-il senti le contact de Salisu que Ronaldo est tombé comme s'il était fait de carton-pâte ! »

CR7 mieux que Pelé

Le Corriere dello Sport prend, lui, des accents napolitains avec son « Ronaldo 'e meglio e Pelé », paraphrasant le célèbre chant des supporters du Napoli, « Maradona est mieux que Pelé ». Tout cela pour souligner que CR7 a dépassé le légendaire joueur brésilien, buteur, comme Uwe Seeler, Miroslav Klose et Lionel Messi, sur quatre Coupes du monde.

En Angleterre, l'exploit de l'attaquant qui vient de résilier son contrat avec Manchester United a eu un écho plus discret, même si le Guardian explique en première page que « Ronaldo entre dans l'histoire en marquant sur penalty ». Ton un zeste plus moqueur du Times : « Entre souffles et soupirs, Ronaldo marque et atteint son historique objectif » Celui d'un record annoncé.

Un Ballon d'Or de trop !

En Belgique, les difficultés des Portugais ont marqué La Dernière heure les sports, et celle-ci insiste sur le rôle de moteur du capitaine CR7 : « Ronaldo, un record et une révolte », titre l'unique quotidien sportif du pays, qui ajoute que « si sa prestation est perfectible, le sextuple ballon d'Or a enclenché le réveil tardif des siens », soulignant que le Portugal n'a ouvert le score après l'heure de jeu. Nos voisins belges sont cependant allés un peu vite en besogne : Cristiano ne compte à ce jour « que » cinq Ballons d'Or !

De l'autre côté de l'Atlantique, les Argentins de Olé s'amusent d'une image montrant Cristiano Ronaldo célébrant son but devant une banderole à l'effigie de... Lionel Messi : « la joie de CR7 avec Messi comme spectateur » , commente Olé pour saluer le record du Portugais. Les Brésiliens de O Globo rappellent eux aussi que « Ronaldo bat le record de Pelé et devient le premier joueur à marquer sur cinq Coupes du monde ».

lire aussi : Cristiano Ronaldo toujours au rendez-vous en Coupe du monde