Cristiano Ronaldo, clap de faim

En cette fin décembre, Cristiano Ronaldo a rejoint la liste des légendes parties achever leur carrière au soleil, en échange d'un chèque infini. Débarquant à Al-Nassr en Arabie saoudite, avec un contrat allant jusqu'en 2025 et un salaire estimé à 200 millions d'euros par an – le plus important de l'histoire - le Portugais est venu apposer la dernière pierre de son édifice bankable façonné depuis vingt ans. La destination peut ainsi crisper vu d'Europe, d'autant qu'à la fin de son mandat, CR7 disposera d'un rôle d'"ambassadeur" saoudien, possiblement pour la candidature du pays à l'organisation de la Coupe du monde 2030 (à laquelle le Portugal est ironiquement candidat également). Une fin de carrière dommageable, au vu de l'empire sportif développé par ses soins, mais finalement inéluctable, à y regarder de plus près.

Nouveau et dernier chapitre


Depuis cet été, force est…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com