Cristiano Ronaldo, le salaire max qu’offre le Real pour le recruter

Téo Greuzat
·2 min de lecture
Pour retourner au Real Madrid, Cristiano Ronaldo devrait baisser son salaire
Pour retourner au Real Madrid, Cristiano Ronaldo devrait baisser son salaire

Cristiano Ronaldo, s’est engagé avec la Juventus en 2018, contre une somme de 115 millions d’euros, bonus compris. Selon une information de AS, le Portugais voudrait quitter le club italien, qui vient d’être éliminé en 8e de finale de la Ligue des Champions, pour retourner au Real Madrid. À un an de la fin de son contrat, les dirigeants madrilène ne pourraient pas lui offrir le même salaire qu’il touche à Turin, 31 millions d’euros net par saison, mais ils pourraient bien lui proposer la meilleure rémunération, de l’effectif du champion en titre de la Liga.

Le Real Madrid, pourrait offrir 25 millions d’euros à Ronaldo

La Maison Blanche, serait prête à payer le quintuple Ballon d’or 25 millions d’euros net par an, alors qu’avant son départ à la Vieille Dame, il était estimé proche d’une trentaine de millions d’euros net la saison. Zinédine Zidane, n’exclut pas un possible retour dans la capitale espagnol de la star portugaise. Lorsque qu’il est interrogé conférence de presse, sur un éventuel come-back de Cristiano Ronaldo, il répond : « Peut-être. On connaît Cristiano, la personne qu’il est et ce qu’il a fait ici. Nous verrons ce qui se passera dans le futur. J’ai eu la chance de l’entraîner parce qu’il est vraiment impressionnant ».

A l’amortissement, combien vaut CR7 sur le mercato ?

Recruté 115 millions d’euros sur une période de quatre ans, l’amortissement de son transfert pour la Juventus est donc proche de 29 millions d’euros par an. Comprendre qu’il valait 86,5 M€ au terme du 1er exercice, 57,5 la suivante et de fait, 29 millions d’euros, au 30 juin 2021 qui arrive. C’est à cet équivalent que la Juve devrait le céder pour amortir le coût de l’opération, conclue le 18 juillet 2018. Ça ne veut pas dire que le vainqueur du Scudetto en titre, doit nécessairement s’en séparer à ce montant, elle a toute liberté de fixer ses conditions.