Critiqué pour sa non-vaccination contre le Covid-19, Novak Djokovic règle ses comptes avec la presse

Xinhua/ABACA

Novak Djokovic signe un retour remarqué. Dimanche 2 octobre, le Serbe a remporté l'ATP 250 de Tel Aviv grâce à sa victoire en finale contre le Croate Marin Cilic (6-3, 6-4). En dehors de la parenthèse de la Laver Cup, c'est le premier tournoi officiel auquel prenait part le joueur de 35 ans depuis son sacre à Wimbledon datant du 10 juillet dernier. En Israël, Novak Djokovic a ainsi remporté le 89e titre de sa carrière.

Après son sacre, Novak Djokovic a réglé quelques comptes lors d'un entretien accordé à la chaîne israëlienne I24NEWS. Le "Djoker" a d'abord fait part de son bonheur de se rendre en Israël, alors que la venue du numéro 7 mondial a été pointée du doigt par certains fans : "Je me suis beaucoup amusé en Israël. Je n'étais plus venu ici depuis 15 ans lorsque je jouais la Coupe Davis. J'avais visité Jérusalem. Cela fait longtemps, la ville a changé mais l'énergie est la même. C'est une belle énergie, une ville internationale avec beaucoup de jeunes. J'ai pu sentir cette énergie sur le court, les gens ici sont très passionnés donc c'est un plaisir d'être ici. Je suis content d'être le bienvenu. En ce qui concerne les critiques, j'en reçois beaucoup en ce qui concerne les décisions que je prends. Mais je suis un athlète professionnel. Si je choisis de jouer un tourno...

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi