La Croatie élimine le Japon aux tirs au but et rejoint les quarts

Croatie et Japon ont disputé un superbe match. (N.Luttiau/L'Equipe)

Spécialiste des prolongations lors des grands tournois, la Croatie s'est qualifiée pour les quarts de finale de la Coupe du monde en battant le Japon (1-1, 3-1 aux t.a.b.)

Le match : 1-1 (3-1 aux t.a.b.)

Vice-championne du monde, la Croatie s'est appuyée sur son expérience lors de son huitième de finale face au Japon : elle a éliminé son adversaire asiatique aux tirs au but. Elle affrontera le Brésil ou la Corée du Sud pour une place dans le dernier carré.

lire aussi : Le film du match

La rencontre a été passionnante, entre deux équipes au style très différent. Très offensif, notamment avec son côté droit Ito-Doan, le Japon a fait parler sa vivacité. C'est de cette aile, orpheline de Sosa, qu'est venue l'ouverture du score, le centre de Doan étant remis dans l'axe par Yoshida pour la reprise de Maeda (43e). En difficulté, la Croatie a égalisé dans un temps faible, la passe lobée superbe de Lovren ayant trouvé la tête de Perisic (55e). Ce dernier dépasse Suker au nombre de buts inscrits dans les tournois internationaux (10, dont 6 en Coupe du monde). Requinqué, le Damier a poussé mais Budimir (64e), Perisic (77e) et Barisic (78e) n'ont pas conclu. Livakovic, le solide gardien slave, s'est imposé devant Mitoma (105e) avant de sortir trois tentatives lors de la séance de tirs au but. Dont celle du Monégasque Minamino, auteur d'un mauvais tournoi.

Le fait : le milieu croate n'a pas régné

Point fort de la Croatie, le milieu de terrain (Modric, Kovacic, Brozovic) n'a pas rayonné autant qu'à son habitude. La première période du trio, notamment, a été très compliquée avec... un duel gagné sur dix. Face à l'activité de Morita et Endo, les stars ont pioché, notamment le meneur du jeu du Real Madrid (11 pertes de balle avant la pause). Modric, qui a tout de même forcé Gonda à un superbe sauvetage à la 63e, a été remplacé pendant la prolongation. Averti à la 90e, Brozovic a aussi laissé sa place à la 99e.

Lire sur L'Équipe

VIDÉO - ESP : Luis Enrique : « Le résultat est ce qui m'inquiète le moins »