Cyclisme : Accusé de tricherie, ce coéquipier d’Alaphilippe s’explique

Pépite du cyclisme belge, Remco Evenepoel fait actuellement parler tout son talent sur les routes du Tour d’Espagne. Le coureur de la Quick-Step Alpha Vinyl, coéquipier de Julian Alaphilippe, impressionne lors de cette Vuelta. Pour autant, il s’est retrouvé au coeur d’une polémique en marge de l’étape de ce lundi. La raison ? Une crevaison lors des derniers kilomètres. De quoi susciter quelques soupçons de tricherie, mais Evenepoel a tenu à réagir.

Après son abandon au Tour de France, Primoz Roglic se présentait au départ du Tour d’Espagne avec l’objectif de remporter une quatrième Vuelta consécutive. Mais c’était sans compter sur le nouveau crack du cyclisme : Remco Evenpoel. Bien qu’il a perdu Julian Alaphilippe sur abandon, le coureur de la Quick-Step Alpha Vinyl domine la course depuis le départ à Utrecht. Maillot rouge sur les épaules, le Belge impressionne, connaissant toutefois quelques frayeurs. Cela a été le cas ce lundi dans l’ultime montée. Tandis que Primoz Roglic, son grand rival, avait décidé d’attaquer pour refaire son retard, Evenepoel n’a lui pas pu suivre et pour cause. En effet, il s’est rangé sur le côté, attendant sa voiture à cause d’une crevaison.

Une crevaison qui fait débat…

Alors que cet incident de course s’est produit dans les 3 derniers kilomètres, Remco Evenepoel n’a finalement pas perdu de temps.…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com