Cyclisme - Affaire Offredo : le conducteur affirme avoir été agressé en premier

L'Equipe.fr
L'automobiliste qui a frappé Yoann Offredo estime n'avoir fait que répondre à une agression de la part du cycliste français et de ses coéquipiers d'entraînement. Ce mercredi, il a annoncé avoir porté plainte.

L'automobiliste qui a frappé Yoann Offredo estime n'avoir fait que répondre à une agression de la part du cycliste français et de ses coéquipiers d'entraînement. Ce mercredi, il a annoncé avoir porté plainte.L'automobiliste mis en cause dans l'affaire d'agression subie par le cycliste français Yoann Offredo, a annoncé ce mercredi à France Bleu Paris avoir porté plainte, affirmant qu'il était «le premier agressé».Le conducteur a donné sa version des faits : «lls disent que j'ai doublé trop près. Mais s'ils roulaient en file indienne, comme tout le monde, ça ne se serait pas passé comme ça ! C'est vrai que je me suis rabattu un petit peu plus vite que d'habitude, puisque le feu était rouge. Ils m'ont attrapé, Monsieur Offredo était énervé. Comme j'avais la vitre ouverte, il s'est accroché à ma portière et ses deux collègues ont bloqué la route».Très remonté, il poursuit en racontant que Yoann Offredo aurait essayé de lui «mettre des coups de poings à travers la vitre», et il explique avoir «tenté de riposter avec un petit grattoir». «Je veux bien comprendre qu'ils se sentent en danger, mais il faut qu'ils respectent le code de la route comme tout le monde», a conclu l'automobiliste.

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages