Cyclisme - AG2R-Citroën - Benoît Cosnefroy au Tour du Luxembourg « pour préparer le Mondial »

·1 min de lecture

Benoît Cosnefroy, médaillé de bronze dimanche au Championnat d'Europe, débutera mardi le Tour du Luxembourg en pensant à la course en ligne du Mondial, le 26 septembre en Belgique. Benoît Cosnefroy est allé au bout de ses forces, dimanche à Trente (Italie), pour arracher la médaille de bronze des Championnats d'Europe derrière Sonny Colbrelli, vainqueur, et Remco Evenepoel, qui l'ont lâché à 12 kilomètres de l'arrivée. « J'ai cru au titre, je me sentais en position de gagner à trois tours de l'arrivée, mais les jambes m'ont rappelé à l'ordre, je n'ai aucun regret », a déclaré le Français ce lundi, veille de départ du Tour du Luxembourg où il sera le leader de la formation AG2R-Citroën. Cosnefroy dans les 13 coureurs présélectionnés pour les Mondiaux « Mon état de fraîcheur est un peu moins conséquent que prévu après la course d'hier (dimanche), admet-il. Demain (mardi), je risque d'avoir encore des traces. Je suis venu au Luxembourg pour viser une étape et bien préparer le Mondial (le 26 septembre). C'est mon objectif numéro un : gérer mon état de forme pour être aussi bien qu'hier, voire encore mieux la semaine prochaine. » Le tracé empruntera deux circuits, l'un sur les routes de la Flèche brabançonne, une course qu'il affectionne, l'autre étant « plus flandrien ». « Dans les grandes lignes, ça me convient, avec ces difficultés courtes et raides à répétition », dit-il. Le Français figure parmi les treize coureurs présélectionnés par Thomas Voeckler, qui en conservera finalement neuf et devrait faire de Julian Alaphilippe son leader n°1. « Pour la stratégie, je fais confiance à Thomas, ajoute Cosnefroy. Moi, j'y vais avec beaucoup d'envie et j'appliquerai ce qu'il me demande. » Il espère vivre une meilleure journée qu'il y a deux ans, à Harrogate (Angleterre), où son premier Mondial, restera comme sa « pire journée sur le vélo » à cause du froid et d'une pluie diluvienne. « Hier (dimanche) j'ai fini fatigué, dans un état pitoyable même, mais là-bas, j'étais à deux doigts du malaise tellement c'était extrême », se remémore-t-il.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles