Cyclisme - Alessandro De Marchi furieux après avoir failli être renversé par une voiture

L'Equipe.fr
L’Equipe

Victime d'une grave chute lors du Tour 2019, Alessandro De Marchi, de retour sur le vélo, a failli être renversé par une voiture, dimanche. Le coureur italien s'est emporté sur les réseaux sociaux. Il y a quatre mois, Alessandro De Marchi avait lourdement chuté lors de la 9e étape du Tour de France (fractures à la clavicule et aux côtes, contusion à un poumon). L'Italien, qui a tenu à retourner sur les lieux de l'accident, à Saint-Etienne, pour conjurer le sort, a repris l'entraînement en vue de la saison 2020, mais a bien failli être victime d'un nouvel incident, dimanche à Buja (nord-est de l'Italie). « J'en ai marre, j'en ai vraiment marre, a-t-il écrit sur son compte Instagram. J'ai mal à la gorge d'avoir hurlé contre l'énième automobiliste de l'énième "quasi-accident" dans lequel j'ai été impliqué aujourd'hui. Je ne le supporte plus. » Alessandro De Marchi « Est-ce que je mérite de risquer ma peau en faisant du vélo ? » Le coureur, vainqueur du prix de la combativité à l'issue du Tour 2014, dit avoir été frôlé par une « grosse Audi » alors qu'il montait une côte sur le côté droit de la route. « Elle roulait trois fois plus vite que moi [...] et a failli me tuer, tout ça pour arriver le premier au kiosque à journaux. Cher conducteur, je te hais de tout mon coeur et j'espère que tu liras ces lignes. » « À tous les conducteurs, poursuit-il : est-ce que je mérite de risquer ma peau en faisant du vélo sur une route trop étroite ou trop bondée ? Est-ce que je mérite vraiment de mourir parce que je vous ai momentanément gêné ? Souvenez-vous de cela : vous pouvez tuer avec votre véhicule. Et vous ne tuerez pas seulement un cycliste, vous tuerez un mari, une femme, un père ou une mère, un ami... »

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi