Cyclisme - Ardennaises - Romain Bardet, avant les classiques ardennaises : « Ça va être juste »

L'Equipe.fr
L’Equipe
Chanceux de n'avoir rien de cassé mais <i>« secoué »</i> par sa chute il y a quinze jours, Romain Bardet, qui a repris la compétition ce mardi sur Paris-Camembert, est <i>« très loin de (sa) condition optimale »</i> avant les Ardennaises.

Cyclisme - Ardennaises - Romain Bardet, avant les classiques ardennaises : « Ça va être juste »

Chanceux de n'avoir rien de cassé mais « secoué » par sa chute il y a quinze jours, Romain Bardet, qui a repris la compétition ce mardi sur Paris-Camembert, est « très loin de (sa) condition optimale » avant les Ardennaises.

Chanceux de n'avoir rien de cassé mais « secoué » par sa chute il y a quinze jours, Romain Bardet, qui a repris la compétition ce mardi sur Paris-Camembert, est « très loin de (sa) condition optimale » avant les Ardennaises. Romain Bardet (42e de Paris-Camembert mardi) : « J'ai repris le vélo lundi dernier, et j'ai encore du mal à évaluer mon état de forme. Je ferai bien les classiques ardennaises, mais je suis encore très loin de ma condition optimale. Ça risque d'être juste. Ce ne sont pas les bonnes jambes. Si j'étais comme ça à une semaine du Tour, je serais inquiet. Mais je garde espoir. Je vais prendre les classiques une par une et essayer de passer les paliers, progressivement. Je m'estime déjà heureux de pouvoir les disputer. C'est normal que ça ne soit pas formidable : après la chute que j'ai subie, j'ai déjà de la chance d'être en bonne santé. Mon ami Axel Domont n'a pas eu cette chance (clavicule et bassin fracturés). Je m'en suis sacrément bien tiré. J'ai eu peur, ça m'a secoué un peu l'organisme. Mais ça va revenir. »

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi