Cyclisme - Benoît Cosnefroy à l'assaut des Strade Bianche et de Milan-San Remo avant les Ardennaises

·1 min de lecture

Avant de préparer les classiques ardennaises, son principal objectif de la saison, Benoît Cosnefroy (AG2R-Citroën) participera pour la première fois de sa carrière aux Strade Bianche (5 mars) et à Milan-San Remo (19 mars). Benoît Cosnefroy, qui a déjà fait part de son envie de « viser encore plus haut » cette année après une saison 2021 entamée par une blessure au genou et achevée par une superbe victoire sur la Bretagne Classic, va bien s'attaquer à des objectifs plus relevés en 2022. Pour la première fois de sa carrière, il va ainsi prendre le départ du premier Monument de l'année, Milan-San Remo (19 mars), conclusion de la campagne italienne à laquelle il va participer en intégralité avec les Strade Bianche (5 mars) et Tirreno-Adriatico (7-13 mars). Benoît Cosnefroy « Le but, cette année, c'est de mettre l'accent sur les épreuves World Tour » « Au début de ma carrière, je m'adaptais aux envies de l'équipe : aujourd'hui, c'est plus facile de demander à participer à certaines courses, or j'ai envie de découvertes, d'un programme un peu plus créatif, explique le coureur, actuellement en stage à Dénia (Espagne). Milan-San Remo sera un très beau challenge et j'afficherai beaucoup d'ambitions sur l'ensemble de la campagne italienne. Il a fallu adapter le début de saison en conséquence : par exemple, j'aurais pu faire l'Étoile de Bessèges (2-6 février) dont le parcours est taillé pour les puncheurs, mais je voulais arriver en mars avec le plus de fraîcheur possible, donc j'ai demandé à ne pas y aller. Le but, cette année, c'est de mettre l'accent sur les épreuves World Tour. » Le Normand débutera donc sa saison en Espagne, un pays où il n'a quasiment jamais couru jusque-là, avec le Challenge de Majorque (26-30 janvier) puis le Tour d'Andalousie (16-20 février), avant une brève incursion en France pour la Classic de l'Ardèche (27 février). Il enchaînera ensuite avec la campagne italienne et ne se préparera qu'ensuite pour les classiques ardennaises : l'Amstel Gold Race (10 avril), à laquelle il a confirmé sa participation, puis la Flèche wallonne (20 avril) et Liège-Bastogne-Liège (24 avril). Il observera ensuite une période de repos et fera du Critérium du Dauphiné (5-12 juin) sa course de préparation au Tour de France (1er-24 juillet). lire aussi Toute l'actualité du cyclisme

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles