Cyclisme - Bredene Koksijde Classic - Tim Merlier remporte la Bredene Koksijde Classic

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

Tim Merlier (Alpecin-Fenix) s'est imposé ce vendredi sur la Bredene Koksijde Classic. Au sprint, le champion de Belgique 2019 a devancé Mads Pedersen (Trek-Segafredo) et le Français Florian Sénéchal (Deceuninck-Quick Step) Deux jours après la Danilith Nokere Koerse, c'est la Bredene Koksijde Classic qui se disputait ce vendredi en Belgique. Destinée aux sprinteurs, cette classique reliait les villes de Bredene à Koksijde sur un tracé long de 199,9 kilomètres. Après une première heure très rapide (56 km/h), la course s'est animée à 60 kilomètres de l'arrivée. Le vent a entraîné des bordures et un groupe de treize coureurs s'est extirpé après le premier passage du Kemmerlberg, deuxième ascension pavée. À l'avant, l'on retrouvait des favoris à la victoire comme le champion du monde 2019, Mads Pedersen (Trek-Segafredo), Florian Sénéchal (Deceuninck-Quick Step) mais aussi Nils Politt et Lukas Pöstlberger (Bora-Hansgrohe). Tim Merlier (Alpecin-Fénix), et Jake Stewart (Groupama-FDJ) étaient eux piégés dans un second groupe. À 30 kilomètres de l'arrivée, une erreur d'aiguillage a fait perdre une dizaine de secondes au groupe de tête. Puis, les coureurs de la Bora-Hansgrohe ont dynamisé la course. Lukas Postlerberger a attaqué à 25 kilomètres de l'arrivée. L'Autrichien, solide rouleur, a rapidement pris 20 secondes d'avance. Merlier, piégé puis vainqueur Dans le groupe de contre, l'entente n'a pas été très bonne et Nils Politt (Bora-Hansgrohe) est venu casser les relais pour préserver l'avance de son coéquipier. Ce qui a notamment permis le retour du second groupe, au sein duquel se trouvait un certain... Tim Merlier. Pöstlberger a longtemps tenu tête aux poursuivants. Mais sous l'impulsion de la formation Qhubeka Assos et de l'équipe Alpecin-Fenix, le groupe de contre est rentré, déposant le vaillant Lukas Postelberger (Bora-Hansgrohe) sous la flamme rouge. Bien emmené, Tim Merlier (Alpecin-Fenix) s'est montré le plus puissant au sprint, devançant Mads Pedersen (Trek-Segafredo) et le Français Florian Sénéchal (Deceuninck-Quick Step).

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Il s'agit du deuxième succès cette saison pour le champion de Belgique 2019, Tim Merlier, après sa victoire sur le GP Samyn début mars. Il succède à l'Allemand, Pascal Ackermann (Bora-Hansgrohe), vainqueur en 2019.