Cyclisme - ChE - Stefan Küng sacré champion d'Europe du contre-la-montre, Rémi Cavagna 9e

·2 min de lecture

Tenant du titre, Stefan Küng a conservé jeudi son maillot de champion d'Europe du contre-la-montre devant Filippo Ganna et Remco Evenepoel. Rémi Cavagna a pris la 9e place. Privé d'une médaille olympique pour quatre dixièmes à Tokyo, Stefan Küng a remis les pendules à l'heure jeudi à Trente. Le Suisse a conservé son maillot de champion d'Europe du contre-la-montre en déboulonnant de son piédestal l'idole locale, Filippo Ganna. En tête au pointage intermédiaire du parcours de 22 kilomètres, l'Italien filait vers un sacre à domicile mais les confettis sont restés au placard. La faute à une fin de course supersonique pour Küng. lire aussi Le classement En retard de trois secondes à mi-parcours, le Suisse a repris dix secondes à Ganna pour franchir la ligne en vainqueur. Souvent frustré cette saison (2e et 4e des contre-la-montre du Tour de France), le rouleur de la Groupama-FDJ ajoute donc un deuxième maillot bleu-blanc-étoilé à son palmarès.

Evenepoel 3e, Cavagna loin du podium Très bon dans la gestion de son effort, le Suisse s'est même permis le luxe de rattraper Rémi Cavagna, parti une minute devant lui, dans les derniers virages du parcours. Ambitieux, le « TGV de Clermont-Ferrand » doit se contenter d'une neuvième place, à 1'06'' de Küng et à 51 secondes de la médaille de bronze, tombée dans l'escarcelle de Remco Evenepoel. Le champion d'Europe 2019 de l'exercice a retrouvé son meilleur niveau sur son vélo de contre-la-montre et a longtemps tenu le choc face au duo Küng-Ganna. Tombeur de Stefan Küng entre Changé et Laval lors du Tour de France, sur les routes mayennaises chères à Marc Madiot, Tadej Pogacar était loin de jouer dans la même cour que le Suisse ce jeudi. Le Slovène n'a pris que la 12e place, à 1'21'' du vainqueur, pas aidé par un parcours totalement plat et taillé sur mesure pour Filippo Ganna. Vaincu, le rouleur d'Ineos-Grenadiers aura l'occasion de prendre sa revanche dans dix jours dans les Flandres, pour conserver à son tour le titre de champion du monde obtenu l'an passé à Imola. Mais le néo-double champion d'Europe Stefan Küng et le champion olympique Primoz Roglic, en grande forme sur la Vuelta, devraient aussi avoir leur mot à dire.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles