Cyclisme - ChM (H) - Espoirs - Le Français Benoît Cosnefroy champion du monde Espoirs

L'Equipe.fr
À 21 ans, Benoît Cosnefroy est devenu vendredi après-midi, à Bergen, champion du monde chez les Espoirs, en réglant au sprint l'Allemand Lennard Kämna.

À 21 ans, Benoît Cosnefroy est devenu vendredi après-midi, à Bergen, champion du monde chez les Espoirs, en réglant au sprint l'Allemand Lennard Kämna.Le Français Benoît Cosnefroy (21 ans) est devenu vendredi après-midi, à Bergen (Norvège), champion du monde chez les Espoirs, en réglant au sprint son compagnon d'échappée, l'Allemand Lennard Kämna (21 ans). Il est le quatrième coureur tricolore à réussir pareille performance, après Romain Sicard (2009), Arnaud Démare (2011) et Kévin Ledanois (2015). Le bronze est revenu au Danois Michael Svendgaard. «Je ne sais pas ce qui m'arrive, il y avait une équipe de France de folie, ça m'a permis de m'économiser jusque dans le dernier tour, a réagi Cosnefroy au micro d'Eurosport. J'ai hésité à faire la descente, mais il ne fallait pas que j'aie des regrets. J'avais peur de faire deuxième, mais je me suis dit qu'il fallait tenter. J'y pensais depuis un moment, mais de là à le réaliser, c'est complètement fou.» Vice-champion d'Europe Espoirs cet été, Cosnefroy avait remporté dimanche dernier le Grand Prix d'Isbergues, comme un certain Kristoffer Halvorsen (le tenant du titre) l'an passé. Dans son style offensif, le coureur d'AG2R, profitant d'un beau travail de ses coéqupiers, qui ont contrôlé la course dans le dernier tour, est parvenu à rejoindre Kämna à sept kilomètres de l'arrivée. Les deux fuyards ont résisté au retour du peloton, et c'est Cosnefroy, originaire de Cherbourg qui, le premier, a lancé le sprint, avec succès.

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages