Cyclisme - Cofidis - Cofidis prolonge son sponsoring jusqu'en 2025

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

Le groupe Cofidis a annoncé ce jeudi la prolongation de son engagement dans le cyclisme pour trois années supplémentaires, jusqu'en 2025, ainsi que la création d'une équipe féminine. L'engagement de Cofidis dans le cyclisme, qui courait jusqu'à fin de la saison prochaine, a été prolongé de trois années supplémentaires, jusqu'en 2025, a annoncé ce jeudi Thierry Vittu, directeur des ressources humaines du groupe et président de Cofidis compétition. Il a également confirmé, comme annoncé en janvier dernier, la création d'une équipe féminine qui comprendra une dizaine de cyclistes et débutera la saison prochaine en Continental (2e division) et bénéficiera d'un budget de l'ordre d'un million d'euros par an. Chez les hommes, Thierry Vittu a également obtenu une augmentation de budget (environ un million et demi d'euros par saison), « qui va nous permettre de continuer à progresser et à nous développer dans la durée ». Avec cette prolongation, Cofidis, qui avait retrouvé le World Tour la saison passée (après dix ans en deuxième division), continue de s'inscrire dans la durée (l'équipe existe depuis fin 1996) et souhaite entrer « dans une nouvelle ère en nous attachant à être plus ambitieux », dixit Cédric Vasseur, le manager général. Remédier à 13 ans de disette sur le Tour En effet, malgré le recrutement du sprinteur italien Ella Viviani et la belle 11e place de Guillaume Martin - son leader sur les courses à étapes - au classement général du Tour de France, Cofidis n'a remporté que deux victoires en 2020 et n'a plus gagné d'étape sur le Tour de France - où elle a toujours été invitée - depuis 2008. Les rôles de leader de Guillaume Martin, sur les courses à étapes, et de Christophe Laporte, sur les classiques, seront renforcés. Par ailleurs, le groupe poursuit son engagement avec l'équipe handisport (six athlètes) et a missionné Gaël Le Bellec, ancien champion du monde de duathlon, responsable en charge des féminines au comité de Bretagne pendant six ans puis directeur sportif de la formation Charentes Maritimes Women Cycling, pour prendre en charge les femmes qui effectueront, comme c'est le cas pour les athlètes handisport, leur stage de début de saison avec la section masculine.