Cyclisme - Coronavirus - Coronavirus : Astana se retire des compétitions pendant quinze jours et ne s'alignera pas à Paris-Nice

L'Equipe.fr
L’Equipe

L'équipe kazakhe sera également absente des Strade Bianche et Tirreno-Adriatico, déjà grandement menacés par les restrictions dues à l'épidémie de coronavirus. Astana a annoncé jeudi qu'elle renonçait à disputer des compétitions jusqu'au 20 mars par mesure de précaution en raison de l'épidémie de coronavirus. L'équipe kazakhe ne s'alignera donc pas sur les courses italiennes des Strade Bianche (7 mars) et de Tirreno-Adriatico (11 au 17 mars), dont la tenue est de toute façon extrêmement menacée par les mesures sanitaires du gouvernement italien. Dans les jours précédents, Education First, Jumbo-Visma, Groupama-FDJ et Mitchelton-Scott avaient déjà annoncé le retrait de ces courses de leur programme. Education First ne veut pas courir en Italie La formation d'Alexandre Vinokourov sera également absente au départ de Paris-Nice, dimanche 8 mars. Elle rejoint en cela Mitchelton-Scott et Ineos, qui ont également déclaré qu'elles ne seraient pas présentes à Versailles. Le calendrier annoncé par Astana laisse cependant la porte ouverte à Milan-San Remo (21 mars), si la course était maintenue. Une ombre sur San Remo

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi