Cyclisme - Dauphiné - Richie Porte s'empare du maillot jaune après la 7e étape remportée par Mark Padun

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·3 min de lecture
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

En solitaire, Mark Padun s'est adjugé la 7e étape du Critérium du Dauphiné, en haut de la montée de la Plagne. Richie Porte, deuxième de l'étape, s'empare du maillot jaune de leader, à la veille de l'arrivée. Dix-neuf ans après la dernière arrivée à la Plagne - lors du Tour de France 2002 -, les coureurs ont retrouvé les 17 kilomètres d'ascension à 7.5 % pour l'arrivée de la 7e étape du Critérium du Dauphiné samedi. Cette première arrivée au sommet de l'édition 2021 a surtout réussi à Mark Padun (Bahrain-Victorious). L'Ukrainien a lâché Sepp Kuss (Jumbo-Visma) à quatre kilomètres de la ligne pour finir en solitaire, devant Richie Porte, le plus fort des favoris et le nouveau maillot jaune, à la veille de la dernière étape. « C'est incroyable pour moi ! C'est ma première victoire en World Tour, sur l'étape la plus difficile du Dauphiné ! J'ai souffert toute la semaine je ne pensais même pas finir la course », s'est réjoui Mark Padun, qui pointait à la 95e place du classement général avant cette étape.
lire aussi Le classement de l'étape Gaudu et Paret-Peintre avec les favoris Ils ont été plusieurs à tenter leur chance au pied de l'ascension : les rescapés de l'échappée matinale comme Michael Valgren (EF Education) puis les Français Kenny Elissonde (Trek-Segafredo) et Pierre Rolland (B & B Hotels p/b KTM). Mais le rythme imposé par l'équipe Astana ne leur a pas permis d'espérer grand-chose. Dans le peloton des favoris, Richie Porte (Ineos-Greandiers) a été le premier à attaquer. Contré par le duo Kuss-Padun, le Tasman a attendu la fin de la montée pour placer une nouvelle accélération, reprendre le grimpeur de la Jumbo-Visma et distancer ses rivaux pour le classement général, dont Geraint Thomas. L'Australien s'empare donc du maillot jaune, à la veille de l'arrivée. « Je me suis déjà retrouvé avec (le maillot de leader) à la veille de la dernière étape. Je ne me fais aucune illusion : ça sera difficile demain », s'est projeté l'Australien à l'arrivée. Alexey Lutsenko, son dauphin, a 17 secondes de retard. Geraint Thomas, vainqueur de la 5e étape, est troisième du classement général, à 29 secondes de son coéquipier.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Très entreprenant sur les pentes de La Plagne, Miguel Angel Lopez (Movistar) est désormais sixième, à 38 secondes. Côté tricolore, David Gaudu (Groupama-FDJ) a été très actif à l'avant et a attaqué à trois kilomètres de l'arrivée. Il pointe désormais à la neuvième place du classement général, à 1'12''. Lui et Aurélien Paret-Peintre (AG2R Citroën, 10e, à 1'16'') sont les deux seuls Français à avoir tenu avec les favoris, Guillaume Martin (Cofidis) ayant été rapidement distancé. lire aussi Le classement général Seuls coureurs du top 15 au général nés après 1996, Gaudu et Paret-Peintre se disputeront le maillot blanc dimanche. Le grimpeur de la Groupama-FDJ partira avec quatre secondes de marge sur son rival. Dimanche, l'étape finale de ce Critérium relira La Léchère-Les-Bains aux Gets (147km), avec six ascensions répertoriées, dont une classée hors catégorie à 30 kilomètres de l'arrivée : le col de Joux Plane (11,6 km à 8,5 %).

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles