Cyclisme - Michele Scarponi, victime d'un accident à l'entraînement, est mort

L'Equipe.fr
Michele Scarponi (Astana), vainqueur du Tour d'Italie en 2011 après la disqualification d'Alberto Contador, est décédé ce samedi matin dans un accident de la route alors qu'il était à l'entraînement.

Le coureur italien Michele Scarponi (37 ans, Astana) est décédé ce samedi matin suite à un accident de la route survenu pendant une séance d'entraînement. Percuté par un van, le vainqueur du Tour d'Italie 2011 (suite à la disqualification d'Alberto Contador), serait mort sur le coup.

Après avoir débuté sa carrière professionnelle en 2002 au sein de l'équipe Acqua & Sapone-Cantina Tollo, il a rapidement obtenu un rôle important la saison suivante en s'engageant chez Domina Vacanze-Elitron. En 2003, il se distingue en terminant 16e du Tour d'Italie et 13e du Tour d'Espagne. Cette même saison, il avait échoué à se placer sur le podium de Liège-Bastogne-Liège (4e) et de la Flèche wallone (7e).

Spécialiste du Giro

Mis en cause dans l'affaire Puerto, il a été suspendu dix-huit mois après avoir avoué s'être procuré des produits dopants auprès du docteur Fuentes. Il n'a repris la compétition qu'en 2008, avec l'équipe Serramenti. C'est sous les couleurs de la Lampre qu'il a remporté le Tour d'Italie, initialement achevé à la deuxième place. La victoire lui est finalement accordée en 2012 lorsque le Tribunal arbitral du sport (TAS) sanctionne Alberto Contador pour son contrôle antidopage positif lors du Tour de France 2010. En 2012, il a été suspendu trois mois pour avoir collaboré avec le médecin Michele Ferrari.

C'est sur les routes italiennes que Scarponi s'est le plus souvent distingué : avant son succès en 2011, il avait remporté trois étapes du Giro (deux en 2009 et une en 2010). Il a fini trois fois quatrième de l'épreuve (2010, 2012, 2013). S'il n'a jamais vraiment brillé sur les routes du Tour de France (24e, meilleur classement en 2012), il s'est hissé dans le Top 15 des quatre Tours d'Espagne qu'il a terminés.

Leader du Tour des Alpes avant le drame

Michel Scarponi s'était distingué cette semaine en dominant la première étape du Tour des Alpes, devenant par la même occasion le premier leader du classement général. Il avait terminé l'épreuve, dominée par le Britannique Geraint Thomas (Sky), à la quatrième place derrière son compatriote Domenico Pozzovivo (AG2R).

«C'est une trop grande tragédie pour qu'elle puisse être écrite, a communiqué l'équipe Astana. Michele Scarponi est décédé ce (samedi) matin alors qu'il s'entraînait sur son vélo près de chez lui à Filottrano. Il a été percuté par un van à une intersection. [...] Michele a terminé quatrième du Tour des Alpes hier (vendredi) à Trente. Il est ensuite rentré chez lui à Filottrano en voiture avec son masseur et était chez dans la soirée avec sa famille. Il est sorti tôt ce matin à l'entraînement quand la tragédie est arrivée.»

Que lire ensuite

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages