Cyclisme - Dopage - Affaire de la testostérone chez Sky : le médecin Richard Freeman accuse Shane Sutton, « un menteur et un dopeur »

L'Equipe.fr
L’Equipe

L'ex-médecin de Sky Richard Freeman a chargé l'ex-directeur de la performance de l'équipe cycliste britannique lors d'une audience devant le conseil britannique de l'ordre des médecins. L'audience est très agitée, ce mardi après-midi devant le conseil britannique de l'ordre des médecins qui entend Richard Freeman, l'ancien médecin de Sky, et Shane Sutton, l'ex-directeur de la performance de l'équipe cycliste britannique. Le médecin aurait menti Freeman est accusé d'avoir commandé en 2011 des patches de testostérone (un produit interdit) qui ont été livrés au siège de l'équipe, à Manchester. Dans sa défense, le médecin a d'abord dit qu'ils étaient destinés à un membre du staff et non aux coureurs, avant de préciser qu'ils étaient pour Shane Sutton, afin de traiter « sa dysfonction érectile ». Ce mardi après-midi, son avocate Mary O'Rourke est passée à l'offensive. Elle a accusé Sutton d'être « un serial-menteur ». « C'est un dopeur avec des antécédents de dopage », a-t-elle ajouté. Sutton a répliqué en affirmant qu'il était prêt « à passer au détecteur de mensonges ». O'Rourke affirme encore que des témoins soutiennent que Sutton avait stocké des flacons de testostérone dans son réfrigérateur et a cité un message envoyé par l'entraîneur au médecin : « Fais attention à ce que tu dis, tu ne serais pas le seul à être blessé ». La passe d'armes n'est peut-être pas finie ; l'audience continue.

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi