Cyclisme - Drôme Classic - Warren Barguil (Arkéa-Samsic), après sa 2e place sur la Drôme Classic : « Je n'ai pas assez cru en moi »

·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Warren Barguil (Arkéa-Samsic) a été battu au sprint pour la victoire dans la Drôme Classic par l'Australien Simon Clarke (Education First). Warren Barguil (Arkéa-Samsic), 2e, battu au sprint par Simon Clarke : « Deuxième, c'est rageant ! J'ai fait un gros effort pour rentrer sur les deux (Clarke et Nibali) mais je n'ai pas assez cru en moi dans la dernière bosse... C'est peut-être là où j'aurais pu faire la différence. Au sprint, je savais que Simon (Clarke) était le plus rapide. Après, je ne vais pas me plaindre, deuxième, c'est déjà pas mal. » Benoît Cosnefroy (AG2R La Mondiale), 5e à 26'' : « Ma stratégie était de suivre Julian (Alaphilippe) dans le mur d'Allex (à 9 km de l'arrivée) car je pensais que lui et son équipe seraient assez forts pour la gagne. Je suis resté sur ma stratégie de base. J'ai entamé le mur avec 5 secondes de retard sur le trio (Clarke, Nibali, Barguil). » Davide Bramati (directeur sportif Deceuninck-Quick Step) : « Julian (Alaphilippe, 17e à 2'17'') est déçu car il voulait gagner. Mais quand la pluie arrive, la jambe devient raide. Il a fait deux bons jours de course, une ou deux attaque aujourd'hui (dimanche). La condition va s'améliorer. Il a encore une semaine avant Paris-Nice. »

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles