Cyclisme - Eurométropole Tour - Fabio Jakobsen remporte l'Eurométropole Tour

·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Après un final très indécis, Fabio Jakobsen (Deceuninck-Quick Step) a réglé le sprint d'un peloton réduit pour s'offrir l'Eurométropole Tour, sa 7e victoire en deux mois. Intenable depuis la fin du mois de juillet (deux victoires sur le Tour de Wallonie, trois étapes sur la Vuelta et la Flèche Gooiske il y a dix jours), Fabio Jakobsen a un peu plus confirmé son rang dans la hiérarchie des sprinteurs en remportant l'Eurométropole Tour. Au moment où l'échappée matinale a été reprise à 40 kilomètres de l'arrivée ce mercredi, 30 coureurs (dont Nacer Bouhanni, Hugo Hofstetter et Mads Pedersen) étaient pourtant sortis, pensant piéger pour de bon une partie des favoris. Les fuyards ont maintenu le peloton à distance jusqu'à la ligne grâce notamment aux accélérations de Michal Kwiatkowski, mais un groupe de costauds a réussi à rentrer dans le dernier tour de circuit, à quatre kilomètres de l'arrivée... et Fabio Jakobsen y figurait. Impeccablement emmené par son équipe, le Néerlandais n'a pas paniqué quand Pedersen a lancé son sprint, s'est même permis de temporiser dans sa roue et a fini par le déborder sur sa droite, résistant de peu au retour de Jordi Meeus. Hofstetter et Bouhanni sont respectivement 5e et 6e. Jakobsen, très gravement accidenté il y a un peu plus d'un an sur le Tour de Pologne, n'a sans doute jamais été aussi fort.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles