Cyclisme - Florian Sénéchal : « Je ne suis jamais vraiment rassasié »

·1 min de lecture

Florian Sénéchal était mercredi l'invité de « Ça va frotter » sur la chaîne L'Équipe. Le Français a évoqué sa victoire d'étape sur la Vuelta, son statut au sein de la formation Deceuninck-Quick Step et ses ambitions à court et moyen terme. À découvrir en vidéo. Florian Sénéchal (coureur de la formation Deceuninck-Quick Step, sur la chaîne L'Équipe) : « Tout vient du mental. Je travaille plus aujourd'hui que quand j'étais plus jeune et que je faisais partie d'une équipe française, simplement parce que l'on a plus de pression. Si je ne fais pas de résultats, je peux être mis sur la sellette, redevenir un simple coéquipier que l'on sacrifie dès le départ. Il y a tellement de niveau dans l'équipe que chacun donne le maximum. On a une pression, ce n'est pas du vélo plaisir tous les jours, mais c'est une pression qui est bien gérée. Je prends beaucoup plus de plaisir qu'avant sur le vélo et je me fixe de plus en plus d'objectifs. Je ne suis jamais vraiment rassasié et je veux toujours mieux faire ». lire aussi Florian Sénéchal prolonge chez Deceuninck-Quick Step lire aussi Florian Sénéchal, le jour du serviteur sur la Vuelta

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles