Cyclisme - Gand-Wevelgem - Gand - Wevelgem : Peter Sagan face aux purs sprinteurs

L'Equipe.fr
Tenant du titre, Peter Sagan arrivera-t-il à piéger les purs sprinteurs dimanche sur Gand - Wevelgem ? Une course diffusée à partir de 14h00 sur la chaîne L'Equipe.

Tenant du titre, Peter Sagan arrivera-t-il à piéger les purs sprinteurs dimanche sur Gand - Wevelgem ? Une course diffusée à partir de 14h00 sur la chaîne L'Equipe.La chance des sprinteursL'histoire de la course prouve que la classique flandrienne pouvait être une affaire de sprints, même s'ils ne sont pas toujours massifs. Contrairement au Het Nieuwsblad, au GP E3 ou au Tour des Flandres, Gand – Wevelgem peut réussir aux purs sprinteurs. Sur les dix dernières éditions, trois (2008, 2011, 2014) ont été conclues par des sprints massifs, remportés par Oscar Freire, Tom Boonen et John Degenkolb. Ce dernier sera encore un des favoris dimanche avec Alexander Kristoff, Tom Boonen, Arnaud Démare et Peter Sagan. D'autres sprinteurs seront au départ : Fernando Gaviria (Quick-Step), Mark Cavendish (Dimension Data) et Caleb Ewan (Orica).Sagan veut faire le spectacleL'an dernier, Peter Sagan avait remporté sa première victoire avec le maillot arc-en-ciel sur cette course, quand il avait dominé Vanmarcke, Kuznetsov et Cancellara au sprint. Cette saison, le Slovaque a déjà cueilli trois bouquets (Kuurne-Bruxelles-Kuurne et deux étapes de Tirreno) mais il reste sur une frustrante deuxième à San Remo et une chute à Harelbeke. Le leader de Bora ne va pas changer de stratégie dimanche et a promis «de faire le spectacle».Pas de tempête au programmeLes coureurs et les téléspectateurs ont encore le souvenir de l'édition 2015 dantesque : les vents violents et la pluie avaient fait exploser le peloton et provoquer des chutes spectaculaires. Sur les paysages découverts du parcours, la météo influence souvent la course. Cette année, il faudra compter sur un autre facteur pour animer la course : ni pluie, ni vent ne sont annoncés.Des chemins de terre en plus des pavésLes 252 km du parcours empruntent les monts habituels de la course, avec notamment une longue incursion en France (Mont des Cats, Mont Noir ...) et deux passages au Mont Kemmel. Les organisateurs de Gand-Wevelgem ont ajouté 4 km de chemins de terre, des petites routes empruntées par les soldats alliés lors de la Première Guerre Mondiale et qui seront découvertes entre les deux montées du Kemmelberg.L'hommage à Demoitié

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages