Cyclisme - Giro - Cannondale-Drapac sans leader

L'Equipe.fr
Cannondale-Drapac n'a pas désigné de coureur protégé pour le classement général du Giro (départ vendredi) et laissera libre court aux initiatives, notamment celles de Pierre Rolland.

Cannondale-Drapac n'a pas désigné de coureur protégé pour le classement général du Giro (départ vendredi) et laissera libre court aux initiatives, notamment celles de Pierre Rolland.Il avait fait du Giro son terrain de jeu préféré, deux fois deuxième du général (2013, 2014) et deux fois septième (2012, 2016). Mais Rigoberto Uran ne sera pas sur les routes italiennes cette année, son programme l'envoyant sur le Tour de France. En l'absence du Colombien, Cannondale-Drapac laisse ses options ouvertes. Le directeur sportif Charly Wegelius veut que ses coureurs «essayent des choses, repoussent leurs limites sans avoir peur de perdre quoi que ce soit ou avec la moindre arrière-pensée défensive».La liste des engagésCela s'adresse aussi bien à Davide Formolo (9e de la Vuelta), qu'au jeune Hugh Carthy (22 ans), «le prototype de coureur fait pour le Giro, très robuste» selon Wegelius, à Joe Dombrowski, ancien vainqueur du «Baby Giro» devant Fabio Aru, ou à Pierre Rolland. L'Orléanais, quatrième en 2014, va avoir tout le loisir de chasser les étapes sur le Tour d'Italie comme ensuite sur le Tour de France. «Mon but est d'en gagner au moins une», annonce-t-il. «C'est parce qu'il va tenter ce doublé qu'on l'a peu fait courir jusque là, explique Wegelius, mais on a vu sur le Tour des Alpes qu'il montait en puissance (6e du classement final)».L'équipe Cannondale-Drapac sur le Giro :Hugh Carthy (GBR), Joe Dombrowski (USA), Davide Formolo (ITA), Alex Howes (USA), Kristijan Koren (SLV), Pierre Rolland (FRA), Tom-Jelte Slagter (HOL), Davide Villella (ITA), Mike Woods (CAN)

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages