Cyclisme - Harcèlement sexuel - L'ex-manager Patrick van Gansen suspendu pour harcèlement sexuel jusqu'en 2023

L'Equipe.fr
·1 min de lecture

L'ancien manager Patrick van Gansen belge, accusé de harcèlement sexuel, a été suspendu de toutes fonctions dans le cyclisme jusqu'en 2023, lundi. Patrick van Gansen, ancien manager de l'équipe féminine Health Mate, accusé de harcèlement sexuel par plusieurs coureuses, a été suspendu de toutes fonctions dans le cyclisme jusqu'en 2023, a annoncé lundi la Commission disciplinaire de l'Union cycliste internationale (UCI). L'UCI a précisé qu'en plus de cette suspension, qui débute rétroactivement au 16 avril 2020 et s'étend jusqu'au 31 décembre 2022, van Gansen « devra suivre un programme de sensibilisation au harcèlement sexuel au travail, dispensé par un établissement professionnel reconnu ». L'Union cycliste internationale « Un précédent important en matière de harcèlement sexuel » Si l'ancien manager belge décidait de ne pas suivre ce programme, il ne pourrait pas avoir de nouvelle licence à l'issue de sa suspension et ne retrouverait donc pas ses anciennes fonctions. « L'UCI se félicite de cette décision, qui crée un précédent important en matière de harcèlement sexuel », a fait savoir l'instance dans un communiqué. Après un rapport rendu par sa commission d'enquête, l'UCI avait ouvert en avril 2020 une procédure contre Patrick van Gansen en raison de « violations du Code de l'éthique ». Plusieurs coureuses de Health Mate, équipe aujourd'hui disparue, dont la Française Chloë Turblin, avaient publiquement accusé van Gansen de harcèlement à leur égard. lire aussi Toute l'actu du cyclisme