Cyclisme - L'équipe Qhubeka NextHash encore en difficulté et proche du renoncement

·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Douglas Ryder, le responsable de l'équipe Qhubeka, a annoncé vendredi « ne pas être en mesure de soumettre la demande de licence WorldTour pour 2022 » à l'Union cycliste internationale (UCI). Le manager de l'équipe Qhubeka NextHash a laissé planer le doute sur la présence de la formation sud-africaine au sein de l'élite en 2022, jugeant vendredi « ne pas être en mesure de soumettre la demande de licence WorldTour ». « Nous sommes engagés dans des discussions avec des partenaires potentiels », a-t-il tempéré, ouvrant la porte à une solution tardive. Son annonce prend la forme d'un bilan quasi-testamentaire : « depuis sa création, notre équipe a donné de l'espoir et des opportunités à plus de cinquante coureurs africains qui ont couru pour nous aux niveaux continental, pro continental ou WorldTeam. » Qhubeka a participé à six éditions du Tour de France et y a gagné sept étapes, dont quatre pour Mark Cavendish. Plusieurs coureurs sous contrat cette saison ont déjà annoncé arrêter leur carrière, dont l'Italien Fabio Aru.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles