Cyclisme - Liège - Warren Barguil : «Soudain, j'ai senti que ça n'allait pas»

L'Equipe.fr
Il a manqué vingt kilomètres dimanche à Warren Barguil, les larmes aux yeux après avoir fini à la trente-huitième place de Liège-Bastogne-Liège à près d'une minute du vainqueur.

Il a manqué vingt kilomètres dimanche à Warren Barguil, les larmes aux yeux après avoir fini à la trente-huitième place de Liège-Bastogne-Liège à près d'une minute du vainqueur.Warren Barguil (FRA/Sunweb, 38e) : «J'étais bien sur l'Amstel et la Flèche et là je ne suis pas bien, ça fait très, très chier. J'aurais préféré l'inverse. J'avais de bonnes jambes toute la journée mais arrivé au pied de la Roche-aux-Faucons, j'ai senti que ça n'allait pas. Je me suis accroché mais il m'a manqué vingt mètres, peut-être cinquante dans Saint-Nicolas pour basculer avec le premier groupe. De toute façon je savais que la chance était passée, mais j'aurais au moins pu aider Michael (Matthews). J'ai peut-être fait une erreur hier (samedi) en faisant une heure d'home trainer plutôt que deux, trois heures dehors, comme d'habitude. Ce sont des petits détails mais sur une course comme ça, être cinq ou dix pour cent moins bien, ça se voit tout de suite. Il faut passer à autre chose le plus vite possible. La semaine prochaine, je vais aller au Tour de Romandie en mode attaquant. Et je serai bien si ça se trouve...»Valverde s'offre un quatrième Liège

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages