Cyclisme - Mark Cavendish veut poursuivre sa carrière

·1 min de lecture

Le sprinteur britannique Mark Cavendish (36 ans) a déclaré samedi qu'il entendait continuer à courir, mais il ne sait pas si ce sera toujours avec la Deceuninck-QuickStep. Après sa spectaculaire renaissance cette saison, Mark Cavendish entend bien, à 36 ans, faire encore durer le plaisir. Le sprinteur britannique, qui a égalé le record de victoires d'étapes d'Eddy Merckx dans le Tour de France (34), l'a affirmé samedi, en marge du Tour de Grande-Bretagne : « Je veux continuer. J'espère que ce sera avec Deceuninck-QuickStep, mais je ne sais pas. Ce n'est pas de mon ressort. »* Mark Cavendish « J'ai vécu un conte de fées » « Au début de l'année, j'étais presque convaincu que ce serait ma dernière », a admis le maillot vert du dernier Tour. Diminué par le virus d'Epstein-Barr et une dépression en 2018, Cavendish craignait déjà de ne pas retrouver d'équipe à la fin de l'année 2020, avant d'arracher sa place avec le « Wolfpack » et d'être aligné dans le Tour en raison du forfait de dernière minute de l'Irlandais Sam Bennett. « Je n'étais pas à la recherche d'un conte de fées, je savais que j'étais toujours bon mais finalement, j'ai vécu un conte de fées », dit-il. lire aussi Toute l'actu du Cyclisme Et maintenant, voilà le natif de l'île de Man prêt à rempiler : « J'aime toujours faire du vélo. Si je ne croyais pas que je pouvais m'améliorer, il est possible que j'arrêterais car cela pourrait jeter une ombre sur ce que j'ai réalisé cette année. » Mais il est en fin de contrat avec Deceuninck-QuickStep, et Patrick Lefevere, le patron de la formation belge, a souligné dernièrement indiqué que le Britannique ne devait pas « surestimer sa valeur sur le marché ». lire aussi Les 34 victoires de Cavendish en images

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles