Cyclisme - Milan-San Remo - Un vélo hybride gagnant pour Mathieu Van der Poel

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

Après avoir subi un bris de guidon au Samyn, début mars, le Néerlandais Mathieu van der Poel (Alpecin-Fenix) a adopté un vélo hybride (cadre de 2021, guidon et fourche de 2020) pour sa campagne italienne déjà riche en succès avant Milan-San Remo, samedi. Samedi 6 mars, à l'intérieur de la forteresse Médicis de Sienne où les coureurs signent la feuille de départ des Strade Bianche. Pendant que Mathieu van der Poel répond, avec disponibilité, à de nombreuses interviews, les Movistar, en s'approchant du podium, remarquent que le vélo de leur adversaire est différent de leur modèle, que des modifications y ont été apportées. L'équipe espagnole d'Alejandro Valverde, la formation belge Alpecin-Fenix de Van der Poel ainsi que celle d'Arkéa-Samsic de Warren Barguil, sont équipées par la marque de cycles allemande Canyon. Image étonnante que celle de l'ancien champion du monde, Valverde, si intrigué qu'il s'approche à quelques centimètres de la bicyclette turquoise du champion des Pays-Bas afin de l'examiner de très près... lire aussi Van der Poel vainqueur des Strade Bianche Après que le guidon de Van der Poel se brisa à l'arrivée du Samyn, quatre jours auparavant, la société Canyon a demandé aux équipes concernées de ne plus utiliser le modèle Aeroad CFR. « Heureusement, Mathieu n'est pas tombé. Nous voulons nous assurer que personne ne soit blessé avant d'avoir complètement trouvé la provenance de cet incident », souligne le fondateur de Canyon, Roman Arnold. Les Movistar jouent le jeu, ils reprennent les anciens Canyon Aeroad CF XLX. Valverde constate, de visu, que ce n'est pas le cas de Van der Poel qui, quelques heures plus tard, gagnera les Strade Bianche sur un vélo hybride. « On peut imaginer que les Espagnols l'ont eu en travers » « Il a fait ajouter à son cadre de 2021 le guidon monobloc avec des gaines à l'extérieur et la fourche de 2020, explique Frédéric Iehl, créateur de Dimensions Vélo, site internet spécialisé dans le matériel. Les mécanos ont percé un trou, à l'aide d'une perceuse, pour passer la câblerie électronique. Le nouvel Aeroad est beaucoup plus performant que la précédente version, on peut donc imaginer que les Espagnols l'ont eu en travers de savoir que d'autres étaient favorisés. » Après les Strade Bianche, le surpuissant Van der Poel fut le vainqueur de deux étapes de Tirreno-Adriatico et partira, demain samedi, à la conquête de Milan-San Remo sur ce vélo qui n'aurait pas dû exister... lire aussi Nos favoris pour Milan-San Remo