Cyclisme - Paris élue ville la plus cycliste de France

·2 min de lecture

La maire de Paris Anne Hidalgo a dévoilé ce vendredi, en présence de Christian Prudhomme, le directeur du Tour de France, la plaque aux quatre vélos récompensant la ville la plus cycliste de France, un label créé cette année par la société du Tour, réservé aux villes ayant accueilli une étape de la Grande Boucle. La Ville de Paris a reçu ce vendredi le label « Ville à vélo » du Tour de France, qui récompense l'ambition des villes en matière de développement de la mobilité vélo. En présence de Christian Prudhomme, directeur du Tour de France, et de Bernard Thévenet, ancien vainqueur de la Grande Boucle en 1975 et 1977, Anne Hidalgo, Maire de Paris, a dévoilé la plaque du label où figurent quatre petits vélos, plus haut niveau du label, qui avait été placée devant l'imposante station Vélib de l'Hôtel de Ville.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Sur quatre-vingts villes candidates (il fallait pour cela avoir accueilli au moins une étape du Tour depuis 1903), Paris a été la seule, avec Rotterdam aux Pays-Bas, à recevoir la plus haute distinction après évaluation de plusieurs critères : de la stratégie de développement des infrastructures cyclables à l'accompagnement des actions liées à la pratique sportive du vélo, en passant par la sécurité des pistes. « Les quatre vélos comptent beaucoup pour nous, a expliqué la Maire de Paris, et la participation de notre ville au Tour de France, chaque année, doit se retrouver dans le quotidien des Parisiens. Pour transformer la capitale, nous nous sommes beaucoup inspirés de Rotterdam, mais aussi de Copenhague et d'Amsterdam, en mettant en place des pistes cyclables bi-directionnelles qui garantissent la sécurité. Ce n'a pas été simple et un changement d'habitude comme celui-là, aussi radical, a provoqué des contestations. » Christian Prudhomme, directeur du Tour de France « L'histoire du Tour de France et celle de Paris se confondent » Anne Hidalgo et Christian Prudhomme sont ensuite partis, à vélo, par la rue de Rivoli, afin de visiter une partie des 1 000 kilomètres d'aménagements pour les cyclistes que propose Paris, sans compter les 50 km de « coronapistes » -mises en place pour faciliter les déplacements lors de l'épidémie de Covid-19- qui seront pérennisées d'ici 2024. « L'histoire du Tour de France et celle de Paris se confondent, a rappelé Christian Prudhomme, citant les vélodromes du Parc des Princes et de la Cipale, l'arrivée sur les Champs-Élysées, la traversée du Grand Palais et celle de la cour carrée du Louvre. Les aménagements voulus par la Mairie de Paris sont le lien entre la bicyclette du quotidien et le vélo des champions. Ce n'est pas encore une évidence en France ; pourtant, deux gamins à bicyclette finissent toujours par faire la course. » lire aussi L'actualité du cyclisme

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles