Cyclisme - Paris-Nice - Primoz Roglic : « C'était vraiment une étape pour moi »

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

Vainqueur ce mercredi de la 4e étape de Paris-Nice, et nouveau maillot jaune de l'épreuve, Primoz Roglic a tenu son rang, sur un parcours parfaitement adapté à ses capacités. Primoz Roglic (SLV, Jumbo Visma), vainqueur de la 4e étape et nouveau maillot jaune : « La journée d'hier (mardi) m'avait déjà permis de voir que j'étais en bonne forme. Aujourd'hui, c'était dur, mais c'était vraiment une étape pour moi. C'est beau parce que j'avais de très bonnes jambes pour terminer le travail. Il y a encore du chemin jusqu'à Nice mais on mérite ce maillot parce que l'on a une équipe très forte, donc nous sommes très optimistes en vue des prochaines étapes. » lire aussi Le classement de la 4e étape Gabriel Rasch, directeur sportif d'Ineos Grenadiers, à propos de l'abandon de Tao Geoghegan Hart : « Dans la descente, sa roue avant a glissé, il n'a vraiment pas eu de chance. Sa tête et son genou ont heurté le sol, et il a eu quelques vertiges. Nous avons pris la décision de l'arrêter, pour ne prendre aucun risque. » Brandon McNulty (USA, UAE), 3e du général : « C'était une journée très intense, assez dure et avec des montées très raides, mais j'avais vraiment de bonnes jambes. Dans le final, j'ai attaqué un peu trop tôt et je n'avais plus l'accélération qu'il m'aurait fallu. Mais je suis content de ma forme. Je suis venu pour jouer le général et c'est bien d'être dans la course. » lire aussi Le classement général de Paris-Nice Anthony Perez (FRA, Cofidis), nouveau maillot à pois : « J'ai pensé pendant l'étape à ce qui m'est arrivé pendant le Tour de France 2020, quand j'ai chuté alors que j'étais en tête du classement des grimpeurs. Je me suis dit que cette fois-ci il ne fallait pas que je tombe à mi-parcours. Donc c'est un beau symbole. Devant, on ne faisait pas beaucoup plus d'efforts que dans le peloton. Je me suis retrouvé échappé et j'ai demandé si je pouvais aller chercher le maillot. On m'a dit oui et ça s'est fait. Dans les prochains jours, j'aurai du travail à faire pour Guillaume Martin, donc je ne sais pas exactement si je vais consacrer de l'énergie à défendre mon maillot. »