Cyclisme - Paris-Nice - Le profil des deux dernières étapes de Paris-Nice modifiées à cause du confinement

L'Equipe.fr
·1 min de lecture

Les organisateurs de Paris-Nice ont dévoilé les profils des deux dernières étapes de l'épreuve, dont le tracé a dû être modifié en raison du prolongement du confinement sur le littoral samedi et dimanche. En raison du confinement décrété ce week-end (13 et 14 mars) sur le littoral des Alpes-Maritimes, le parcours des deux dernières étapes de Paris-Nice a dû être modifié et déporté dans l'arrière-pays. Comme prévu, la septième étape s'achèvera au sommet de la Colmiane, déjà présente sur l'épreuve en 2018 (victoire de Simon Yates) et en 2020 (victoire de Nairo Quintana). En revanche, elle ne s'élancera pas du centre-ville de Nice mais du Broc et ne fera que 119,2 kilomètres (contre 166,5 initialement). Le peloton ne franchira donc pas le col de Vence (1e catégorie, 9,7 km à 6,6 %) prévu en début de parcours. La dernière étape, elle aussi, sera moins sélective que prévu. Le départ initialement programmé sur la Promenade des Anglais a été déplacé sur la commune du Plan-du-Var, et le peloton franchira à trois reprises la côte de Duranus avant d'arriver à Levens après 92,7 km de course (contre 110,5 initialement).

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.