Cyclisme - Paris-Roubaix - Adrien Petit : «J'étais avec les cadors, c'était hyper bien»

L'Equipe.fr
Après sa 10e place de l'édition précédente de Paris-Roubaix, Adrien Petit a terminé à un rang de mieux cette année et s'en satisfait pleinement.

Après sa 10e place de l'édition précédente de Paris-Roubaix, Adrien Petit a terminé à un rang de mieux cette année et s'en satisfait pleinement.«Vous avez eu un début de course difficile ?J'ai eu un problème technique au dérailleur avant les premiers pavés, ce qui fait que j'ai seulement pu commencer à me replacer après trois-quatre secteurs. Et à partir de là, j'avais déjà laissé beaucoup de cartouches en tentant de me replacer.Pendant la course, vous êtes restés dans un groupe relevé...J'étais avec les cadors, c'était hyper bien. C'est une grande satisfaction pour l'équipe. On avait Sylvain Chavanel qui a plutôt essayé d'anticiper et moi plutôt pour m'accrocher et essayer de décrocher une place.Et comment avez-vous vécu votre arrivée groupée (remportée par Arnaud Démare) ?Au sprint, je savais que je pouvais faire une petite placette, mais sur la fin, j'avais quelques crampes, c'était vraiment dur. Mais au final, je fais une place de mieux que l'an dernier. J'ai tenu ma parole.Et quel est votre sentiment sur la victoire de Greg Van Avermaet et l'échec de Peter Sagan ?Quand t'es capable de gagner comme lui sur le parcours olympique et ensuite Paris-Roubaix, tu sais que tu as affaire à un coureur très très complet. Quant à Sagan, je pense qu'il a d'abord lâché dans la tête aujourd'hui.»

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages