Cyclisme - Peter Sagan s'excuse après avoir blessé un policier et enfreint le couvre-feu à Monaco

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Selon Nice-Matin, Peter Sagan a été condamné à 5 000 euros d'amende après avoir blessé un policier lors d'un contrôle à Monaco, en avril dernier. Le champion slovaque, qui était ivre au moment des faits, a présenté ses excuses ce lundi. Peter Sagan a été condamné à 5 000 euros d'amende après avoir blessé un policier et enfreint le couvre-feu le 25 avril dernier à Monaco, où il réside, a révélé ce lundi Nice-Matin. Alors qu'il était à bord d'un véhicule conduit par son frère Juraj, coureur cycliste lui aussi, le triple champion du monde, « ivre au moment des faits », selon le quotidien régional, et enfreignant le couvre-feu alors en vigueur dans la Principauté, s'est « débattu comme un forcené dès la décision de l'extraire de l'habitacle au point d'infliger de fortes douleurs à la main droite d'un brigadier, avec deux jours d'ITT », y est-il également précisé. Le magistrat en charge de l'affaire, dans Nice-Matin. « Il justifiait cette colère par la peur qu'on le force à se faire vacciner. » « Entendu en garde à vue, il n'avait plus aucun souvenir de ce qui s'était passé et s'en était excusé, a indiqué le magistrat en charge de l'affaire. Il justifiait cette colère par la peur qu'on le force à se faire vacciner. Enfin, il ressortait clairement que la raison de tous ces problèmes était liée à un excès de consommation d'alcool dont il n'a pas l'habitude. » Ce lundi, Sagan a publié un court message sur les réseaux sociaux, dans lequel il présente ses excuses. « Ça a été une mauvaise expérience qui m'a fait réfléchir et dont je tire de précieuses leçons, écrit-il. Je suis vraiment désolé pour cet incident qui ne se reproduira plus jamais. »

Au site Cyclingnews, le coureur a par ailleurs expliqué qu'il tenait à rentrer chez lui ce soir-là « parce qu'il s'agit de (son) adresse pour les contrôles antidopage ». « J'ai parcouru les 500 mètres entre les deux appartements sur un scooter électrique conduit par mon frère, précise-t-il. Mais la police voulait m'emmener à l'hôpital pour passer un test de dépistage, ce que je ne comprenais pas. C'est ce qui m'a énervé et m'a conduit à pousser l'officier de police. Je suis sincèrement désolé. » Sagan a contracté le Covid en février dernier, ce qui avait chamboulé sa préparation, et dispose désormais d'un schéma vaccinal complet.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles