Cyclisme - Probables fractures d'un fémur et d'une rotule pour Egan Bernal, victime d'un accident à l'entraînement

·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Egan Bernal (Ineos Grenadiers) a été victime d'un accident de la circulation alors qu'il s'entraînait lundi en Colombie. Le Colombien aurait percuté un bus de transport public qui se trouvait en stationnement. Il souffrirait de probables fractures à un fémur et à une rotule. Le Colombien Egan Bernal a été victime d'un accident ce lundi à la hauteur de la commune de Gachancipa, dans le département de Cundinamarca où il réside, alors qu'il effectuait une sortie d'entraînement en compagnie de quelques coéquipiers de la formation Ineos Grenadiers. Selon les premiers témoignages, le vainqueur du Tour 2019 et du Giro l'an passé aurait percuté un bus de transport public qui se trouvait en stationnement. Une opération chirurgicale est prévue Toujours selon les témoins, Bernal (25 ans) a été transporté vers le centre hospitalier de La Sabana, au nord de Bogota. « Il était conscient à son arrivée », a assuré son équipe dans un communiqué. De sources concordantes en Colombie relayées par la presse locale et également sollicitées par L'Equipe, le coureur colombien souffrirait de probables fractures à un fémur et à une rotule. Une opération chirurgicale est prévue dans la journée. lire aussi Toute l'actualité du cyclisme Depuis deux semaines, le Sud-Américain préparait le début de la saison en compagnie de ses coéquipiers Richard Carapaz, Brandon Rivera, Andrey Amador, Omar Fraile, Carlos Rodriguez et sous la direction du directeur sportif espagnol Xabier Artetxe. Bernal avait prévu de reprendre la compétition cette année à l'occasion du Tour de la Provence (10-13 février).

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles