Cyclisme - Stats - Peter Sagan s'essouffle chez Bora-Hangrohe mais griffe encore

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

Peter Sagan, qui pourrait rejoindre Deceuninck-Quick Step la saison prochaine, est un coureur au palmarès XXL qui a cependant perdu de son tranchant chez Bora-Hangrohe. Mais les grandes classiques demeurent un terrain favorable.

S'il venait à signer pour Deceuninck-Quick Step, comme l'a révélé L'Équipe lundi, Peter Sagan connaîtrait alors sa cinquième équipe professionnelle, après Dukla Trencin-Merida (2009, une formation du troisième niveau mondial), Liquigas devenue ensuite Cannondale (2010-2014), Tinkoff (2015-2016) et Bora-Hansgrohe (depuis 2017).

La razzia de succès s'éloigne
Depuis son arrivée dans une équipe World Tour, Peter Sagan a remporté 115 succès professionnels. Vingt-six d'entre eux ont été inscrits sous le maillot de Bora-Hansgrohe - dont une classique « Monument », au vélodrome de Roubaix en 2018. Mais sa domination tend à s'estomper.

Au-delà des victoires, l'autre baromètre qui permet de juger du niveau du Slovaque élargit le spectre de l'observation aux trios de tête. À défaut de gagner à chaque coup, le Slovaque a longtemps été aux avant-postes des sprints ; pesant sur le final et disputant la victoire dans les derniers mètres. Même en oubliant la saison passée, dont le déroulement a été largement bouleversé par la situation sanitaire, son poids atténué dans les arrivées s'était fait sentir dès 2019.

Sur les Monuments, toujours présent
Comme le rappelle malicieusement Patrick Lefévère, le patron de Deceuninck-Quick Step, « grâce à nous, Phil (Gilbert) a gagné le Tour des Flandres et Paris-Roubaix », alors que le Belge avait signé à 35 ans. Gagner moins peut donc parfois s'accorder à gagner mieux, pour le Slovaque qui aura 32 ans l'année prochaine. Il a pour lui son passé sur les plus prestigieuses courses d'un jour de la saison. De tous les coureurs en activité, Sagan figure parmi les abonnés les plus fidèles au Top 10 des grandes classiques du calendrier. Et depuis le début de sa carrière, le Slovaque a connu 5 podiums sur des classiques « monuments » pour deux victoires.

Ces victoires sont arrivées plus tard dans sa carrière et laissent encore entrevoir la possibilité de nouveaux succès de prestige. Mais le transfert possible de Peter Sagan chez Deceuninck-Quick Step, avec l'image dont il jouit auprès du grand public, dépasse largement le cadre réducteur des statistiques.