Cyclisme - T. Allemagne - Alexander Kristoff vainqueur de la deuxième étape du Tour d'Allemagne, Pascal Ackermann toujours leader

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Le sprinteur norvégien Alexander Kristoff (UAE-Emirates), qui n'avait plus gagné depuis la première étape du Tour de France 2020, s'est imposé devant les Allemands Phil Bauhaus (Bahrain-Victorious) et Pascal Ackermann (Bora-Hansgrohe) lors de la 2e étape disputée ce vendredi. Le Norvégien Alexander Kristoff (UAE-Emirates) a enlevé vendredi au sprint la deuxième étape du Tour d'Allemagne, toujours dominé par l'Allemand Pascal Ackermann (Bora-Hansgrohe), vainqueur la veille et troisième sur la ligne d'arrivée. L'Allemand Phil Bauhaus (Bahrain Victorious) a de nouveau échoué à la deuxième place, coiffé par l'expérimenté Norvégien au terme de ce parcours de 180,8 km dans l'est du pays entre Sangerhausen et Ilmenau.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

lire aussi Le classement de la 2e étape « C'était une journée froide et compliquée », a indiqué après la course Ackermann, qui compte deux secondes d'avance au classement général sur Bauhaus et quatre sur Kristoff. Deux difficultés étaient répertoriées vendredi, avec une côte placée en début d'étape (4,1 km à 6,3 %) et une autre en fin de parcours (0,9 km à 5,9 %). Un groupe de cinq coureurs où figurait l'Espagnol Marc Soler, vainqueur de Paris-Nice en 2018, s'est d'abord détaché, avant que le Belge Louis Vervaeke ne parte en solitaire sous la pluie à 136 km de l'arrivée. Mais le coureur de la formation Alpecin-Fenix a été rattrapé à sept kilomètres du but. lire aussi Le classement général Samedi, la troisième des quatre étapes de ce Tour d'Allemagne présente un profil similaire, avec deux côtes au programme le long du parcours de 193,9 km, au cours duquel les coureurs quitteront Ilmenau (Thuringe) pour rejoindre la ville d'Erlangen, en Bavière.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles