Cyclisme - T. des Flandres - Julian Alaphilippe : « Kasper Asgreen a fait un grand numéro » au Tour des Flandres

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

Le coureur français de Deceuninck-QuickStep, Julian Alaphilippe, a loué la grande forme de son coéquipier Kasper Asgreen qui s'est offert la victoire lors du Tour des Flandres, ce dimanche. Julian Alaphilippe (Deceuninck-QuickStep, 42e du Tour des Flandres, remporté par Kasper Asgreen) : « Une belle course et une bonne journée pour nous. On a pris nos responsabilités comme on a l'habitude de le faire. Dans le final, on a très bien couru, Kasper (Asgreen) était très fort. J'étais bien mais pas assez pour l'accompagner dans les derniers kilomètres. Il a fait un grand numéro. Je suis très heureux pour lui, il le mérite. Sur des courses aussi dures, après tant de kilomètres, c'est ce qui reste dans les jambes qui fait la différence. » Peter Sagan, Bora-Hansgrohe « Je dois continuer à travailler pour atteindre le niveau que j'avais avant d'être infecté par le Covid-19 » Peter Sagan (Bora-Hansgrohe, 15e du Tour des Flandres) : « Nous avions une équipe solide et je voudrais les remercier pour leur travail. Malheureusement, quand la décision s'est faite, je n'ai pas eu la condition suffisante pour suivre et répondre. Je dois continuer à travailler pour atteindre le niveau que j'avais avant d'être infecté par le Covid-19. » lire aussi Le classement du Tour des Flandres Valentin Madouas (Groupama-FDJ, 39e du Tour des Flandres) : « Il m'a manqué quelques mètres. Dans le final, ça m'a vraiment lâché. Je dois péter à 100-200 mètres du sommet du Vieux Quaremont, c'est vraiment dommage car je me sentais bien tout au long de la journée. Le fait d'avoir chuté ces derniers temps fait qu'il m'a manqué un peu de rythme dans le final. Il y avait un top 10 à aller chercher. Je me suis un peu rassuré physiquement même si le résultat n'est pas super. J'ai essayé de courir à l'économie, cela ne servait à rien de se montrer. J'espère jouer un top 5 à court terme dans cette course, qui est très difficile. » lire aussi Mathieu Van der Poel est « tombé sur un gros morceau » au Tour des Flandres