Cyclisme - T. des Flandres - Trois choses à savoir sur Kasper Asgreen, vainqueur du Tour des Flandres

L'Equipe.fr
·3 min de lecture

Le Danois Kasper Asgreen, qui a remporté le plus grand succès de sa carrière avec sa victoire au Tour des Flandres dimanche, est un fidèle lieutenant de Deceuninck-Quick Step, mais dont le statut commençait à changer. Il est un lieutenant de premier choix Dans la galaxie des coureurs de Deceuninck-Quick Step, Kasper Asgreen est l'un des fidèles lieutenants, de ceux qui roulent à l'avant, protègent et aident. De ces visages qui s'effacent dans les derniers kilomètres alors que la bataille entre favoris se met en place. C'était en tout cas le cheminement emprunté par le longiligne Danois pour progresser au sein de l'équipe belge, qu'il a rejoint officiellement pendant la saison 2018, après avoir fait ses débuts dans l'équipe danoise Virtu . Ses qualités physiques le plaçaient naturellement aux avant-postes, où il excelle, tout en riant de ses erreurs : « Lors de Kuurne-Brussel-Kuurne (2019), j'étais bien trop à l'arrière à des moments où je devais être devant. J'ai ainsi dû combler beaucoup d'écarts. C'est évidemment une belle démonstration de force, mais c'est une façon vraiment stupide de dépenser son énergie », se moquait-il de lui-même.
Et le coureur apprécie travailler son endurance loin des home-trainers. « Ce ne sont pas nos habitudes au Danemark, on s'entraîne plutôt à l'extérieur, ça n'a aucun sens de rester enfermé dans son garage. J'ai un home-trainer mais il n'est même pas adapté à mon vélo qui a des freins à disques. Quand on est bien couverts, on ne sent rien, rigolait Asgreen, interrogé à ce sujet l'année passée, et après, quand on arrive en Flandre, tout semble plus facile, c'est comme un jeu pour nous. »

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Mais son rôle de lieutenant a lentement évolué depuis la saison dernière, s'affirmant davantage comme une carte à jouer dans le final des courses. Il est un rouleur efficace S'il s'inscrit pour la première fois au palmarès d'une grande classique avec sa prestigieuse victoire au Tour des Flandres dimanche, le nom de Kasper Asgreen a déjà connu les honneurs des hymnes. Le Danois de 26 ans a été champion d'Europe Espoir du contre-la-montre en 2017, avant de décrocher décroché l'éphémère et anecdotique titre mondial de chrono par équipe de marque en 2018 (avec Quick Step). Il cumule également trois titres nationaux : 2019 et 2020 en chrono, et celui sur route la saison passée, qui lui vaut sa très reconnaissable tunique rouge à croix blanche cette année. Mais le Danois n'a pas débuté ce dimanche son palmarès en course. Lorsqu'il est libéré de ses obligations d'équipier, il peut très vite se mettre en valeur. Ainsi sur le Tour de Californie en 2019 où il avait alors remporté la deuxièmee étape et terminé troisième du général. Cette même saison, il avait terminé deuxième du Tour des Flandres, derrière Alberto Bettiol. Ce n'était pas le plan initial - centré sur Jungels et Lampaert - mais en assurant ainsi, il avait sauvé les meubles de sa formation. Et depuis la saison dernière, et son succès sur le Kuurne-Bruxelles-Kuurne, il s'était affirmé comme un outsider crédible aux classiques belges du printemps. Et sa victoire impressionnante en solitaire à l'E3 Classic la semaine passée confirmait ce changement de statut. Il a commencé par le dressage Avant de se lancer sur les routes, Kasper Asgreen chevauchait un autre type de monture dans sa jeunesse : moins mécanique et plus animale. Le Danois a pratiqué le dressage pendant plusieurs années, lorsqu'il était enfant. Une pratique de l'équitation dont il a gardé quelques beaux restes. En novembre 2020, il a encore pu le démontrer lors d'un passage au centre d'équitation de son compatriote Andreas Helgstrand, médaillé de bronze olympique de la discipline à Pékin. Le cycliste a ainsi monté l'un des chevaux du centre, au nord d'Aalborg, en lui faisant exécuter quelques figures.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.