Cyclisme - Tirreno-Adriatico - Mads Würtz Schmidt crée la surprise en remportant la 6e étape de Tirreno-Adriatico

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

Le Danois Mads Würtz Schmidt (Israël Start-Up Nation) a remporté la 6e étape de Tirreno-Adriatico, en réglant ses compagnons d'échappée au sprint. Tadej Pogacar (UAE Team Emirats) est toujours leader avant le contre-la-montre final de ce mardi. Mads Würtz Schmidt (Isarël Start-Up Nation) a remporté ce lundi la 6e étape, entre Castelraimondo et Lido di Fermo. Le Danois a réglé au sprint ses compagnons d'échappée et décroché, à 26 ans, la plus belle victoire de sa carrière. Il a devancé le Belge Brant Van Moer (Lotto-Soudal) et l'Italien Simone Velasco (Gazprom-RusVélo).

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Longue de 169 kilomètres, cette 6e étape était promise aux sprinteurs. Mais elle a finalement souri aux baroudeurs. Une échappée de six coureurs s'est rapidement formée en début de course. Mais il était à ce moment impossible d'envisager qu'elle aille au bout. À l'avant, pas de gros noms du cyclisme mondial : Jan Bakelants (Intermarché-Wanty-Gobert), Brant Van Moer (Lotto-Soudal)- Velasco (Gazprom-RusVelo), Mads Würtz Schmidt (Israël Start-Up Nation), Nelson Oliveira (Movistar Team), Emil Liepens (Trek-Segafredo). À 58 kilomètres de l'arrivée, Simon Carr (EF Education-Nippo) a été victime d'une spectaculaire chute. Le Britannique a percuté de plein fouet un terre-plein, peu visible. Il a ensuite pu réintégrer le peloton.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Le plus beau succès de sa carrière L'écart est longtemps resté stable, autour des deux minutes. Le champion de Suisse, Stefan Küng (Groupama-FDJ) a bien essayé de réveiller un peloton amorphe mais sans succès. Ce dernier, sûrement fatigué par les journées précédentes, a abdiqué à 15 kilomètres de l'arrivée, laissant l'échappée se disputer la victoire d'étape. Emil Liepens, sans doute le plus rapide, a craqué à dix kilomètres du but, suite à une accélération de Nelson Oliveira. Et c'est finalement le Danois Mads Würtz Schmidt qui s'est montré le plus rapide au sprint, en débordant Nelson Oliveira. Il a décroché, à 26 ans, le plus beau succès de sa carrière. Sa meilleure performance restait jusqu'alors sa troisième place lors de la troisième étape de l'Etoile de Bessèges 2020. Solide leader au général, le vainqueur du Tour de France 2020, Tadej Pogacar (UAE Team Emirats) tentera ce mardi, de remporter l'épreuve pour sa première participation sur le contre-la-montre final (10,1 km) de San Benedetto Del Tronto. Il possède 1'15 d'avance sur Wout Van Aert (Jumbo-Visma) et 3'00 sur Mikel Landa (Barhain Victorious).