Cyclisme - Tour de Romandie - Thomas, Froome, Kruijswijk, Porte et Champoussin : cinq coureurs à suivre au Tour de Romandie

L'Equipe.fr
·3 min de lecture

La 74e édition du Tour de Romandie s'élance ce mardi d'Oron, en Suisse (en direct sur La chaine L'Équipe). Les six étapes, dont deux contre-la-montre, mettront à l'honneur les grimpeurs. Voici cinq coureurs à suivre en vue, peut-être, de la victoire finale, dimanche à Fribourg.

Geraint Thomas (Team Ineos Grenadiers)

Le Gallois n'a pas accroché un dossard depuis le Tour de Catalogne, où il a fini à la troisième place du classement général fin mars. Après un début de saison en demi-teinte - un seul podium au général sur quatre courses -, Geraint Thomas prendra le départ du Tour de Romandie avec une idée bien précise : répéter ses gammes avant le Tour de France et, si victoire il y a, prétendre au rôle de leader principal de son équipe en juillet. Richard Carapaz et Tao Geoghegan Hart, lauréat du dernier Giro, seront aussi alignés sur la Grande Boucle, aux côtes de Thomas, vainqueur en 2018.

lire aussi
Ineos change d'ère : Geoghegan sur le Tour, Bernal au Giro

Christopher Froome (Israel Start-Up Nation)

Depuis sa chute au Critérium du Dauphiné en 2019, Christopher Froome a du mal à relancer la machine. La semaine dernière, au Tour des Alpes, le « Kényan blanc » n'a pas brillé, terminant à la 93e place du classement général. « Pour le moment l'objectif est ailleurs : retrouver mon niveau d'avant », a-t-il affirmé. Le Tour de Romandie est donc l'occasion parfaite pour renouer avec la victoire. Le parcours montagneux lui convient, tout comme les deux contre-la-montre, mais il y retrouvera aussi son ancien coéquipier et désormais concurrent Geraint Thomas.

Steven Kruijswijk (Team Jumbo Visma)

Lui aussi a du mal à retrouver le haut-niveau. « 2021 doit être l'année du retour pour moi », a affirmé le Néerlandais à la chaîne locale Nos, au début de la saison. Chute au dernier Critérium du Dauphiné, test positif au Covid-19 lors du Giro, la saison 2020 a été très courte pour Steven Kruijswijk. Le grimpeur entamera le Tour de Romandie bien accompagné par Sepp Kuss - vainqueur de la 5e étape du Critérium du Dauphiné 2020 - et Tony Martin, entre autres. Kruijswijk disputera ensuite le Tour de France, son équipe l'a annoncé lundi matin. « J'ai raté le Tour de France (l'an dernier) et j'aimerais y revenir », clame le troisième du classement final en 2019.

Richie Porte (Team Ineos Grenadiers)

Après son abandon dès la 1ère étape du Paris-Nice, Richie Porte a fait son retour au Tour de Catalogne, où il a pris une honorable deuxième place, derrière son coéquipier Adam Yates. Son retour au sein du Team Ineos est une réussite. C'est sûrement le favori le plus en forme et la meilleure chance de victoire au Tour de Romandie. La dernière étape, dimanche, devrait lui plaire puisqu'il s'agit d'un contre-la-montre vallonné de 16 km autour de Fribourg.

Même si la suite de sa saison reste encore inconnue, Richie Porte ira sûrement sur les routes du Giro (ou de la Vuelta) confiant, après sa troisième place au Tour de France l'année dernière.

lire aussi
Portrait : Richie Porte, comme une seconde naissance

Clément Champoussin (AG2R-Citroën)

Issu du VTT - où il a été champion de France en 2016 -, c'est le jeune coureur français à suivre en ce moment. À seulement 22 ans, Clément Champoussin a été impressionnant au début de la saison. Troisième au classement des jeunes, 11e au classement général du Tour des Alpes Maritimes et du Var, dans sa région natale, Clément Champoussin a enchainé avec une deuxième place à la Faun Ardèche Classic, derrière David Gaudu. Le jeune coureur, qui vient du centre de formation d'AG2R Citroën, sera entouré de bons grimpeurs en Romandie comme Mathias Frank ou Ben O'Connor.

lire aussi
Les coureurs à suivre en 2021 : les « rookies », avec Pidcock, Dekker, Champoussin...