Cyclisme - Tour du Rwanda - Alan Boileau (B & B Hotels) remet ça sur le Tour du Rwanda

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

Le jeune Breton (B & B Hotels) a remporté sa deuxième étape en deux jours au Rwanda, grâce à ses talents de puncheur. Alan Boileau n'était visiblement pas rassasié après sa victoire lundi à Huye, il a récidivé ce mardi à Gicumbi au terme d'un final haletant où il a attendu les 200 derniers mètres d'une longue montée menant vers l'arrivée pour produire un effort violent qui condamna sur la ligne le Colombien Carlos Quintero qui s'apprêtait déjà à lever les bras.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Mais c'était sans compter sur l'explosivité du jeune Breton de 21 ans qui fait ses débuts pros cette saison chez B & B Hotels. « Je m'entraîne beaucoup chez moi sur ce genre de montée, expliqua-t-il, c'est un exercice que j'apprécie et aujourd'hui ça m'a bien servi. » L'équipe bretonne avait été la plus active dans le final aux côtés des équipiers d'Oscar Sevilla du Team Medellín, pour revenir sur le Colombien Quintero (Terengganu). lire aussi Le classement de la 3e étape Jonathan Hivert avait bien tenté sa chance dans les trois derniers kilomètres mais avait dû se relever en comprenant qu'il ne reviendrait pas sur l'homme de tête. Alan Boileau était resté à l'affût comme la veille quand il avait attaqué après la flamme rouge. Cette fois il a attendu les derniers mètres pour faire parler son explosivité. lire aussi Le Rwanda en pole pour accueillir les Championnats du monde 2025 Son compteur de victoires chez les pros était encore vierge en arrivant au Rwanda, il y a déjà ajouté deux lignes en deux jours. Ce qui faisait réagir Pierre Rolland son leader chambreur, après l'arrivée « Tu comptes nous en laisser un peu ? », alors que Cyril Gautier réputé pour sa résistance à l'effort voyait déjà en son jeune équipier « une sacrée machine ».