Cyclisme - Transferts - Simon Guglielmi (Groupama-FDJ) chez Arkéa-Samsic

·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Non conservé par Groupama-FDJ la saison prochaine, Simon Guglielmi s'est engagé pour deux saisons avec la formation bretonne. Début juillet, quand Yvon Madiot, un des directeurs sportifs de Groupama-FDJ, où il a débuté sa carrière professionnelle en 2019, au sein du groupe continental, lui a annoncé qu'il ne serait pas conservé en 2022, Simon Guglielmi, 24 ans, s'est d'abord senti « triste, comme déprimé », confiait-il sur le site DirectVelo, avant de trouver la force de se battre « pour leur montrer qu'ils avaient tort ». Il vient de s'engager pour deux ans avec Arkéa-Samsic, l'équipe dirigée par Emmanuel Hubert : « Malgré son jeune âge, dit le manager, il possède une belle expérience. Les qualités de Simon sont multiples, à savoir : il sait se fondre au sein d'un collectif en travaillant sans retenue pour ses leaders mais est aussi capable de se mettre en avant sur le plan individuel en allant dans les échappées. Sa belle petite pointe de vitesse peut également être un atout. » Simon Guglielmi « Mes souhaits sur un plan sportif sont de revenir à mes qualités de base : puncheur, mais aussi de recommencer à travailler ma pointe de vitesse en cas d'arrivée en petit comité » Porteur du maillot jaune sur le Tour de l'Avenir en 2019, Guglielmi a découvert les grands tours l'an passé, en aidant Arnaud Démare à remporter le maillot cyclamen sur le Giro 2020. Cinquième de l'étape des Strade Bianche cette année, il avait pour mission de progresser en haute montagne « mais ce n'est pas dans mes aptitudes », estime-t-il, alors que Groupama-FDJ cherche à recruter des grimpeurs. lire aussi Toute l'actu cyclisme Il va donc relever un nouveau challenge chez Arkéa : « Emmanuel Hubert m'a fait savoir qu'il était heureux de m'accompagner au cours de ces deux prochaines saisons. Mes souhaits sur un plan sportif sont de revenir à mes qualités de base : puncheur, mais aussi de recommencer à travailler ma pointe de vitesse en cas d'arrivée en petit comité. Celles qui, tout simplement, étaient les miennes dans les rangs amateurs. J'aimerais aussi découvrir des épreuves comme les classiques ardennaises, avec pour mission l'accompagnement de mes leaders le plus loin possible. »

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles