Cyclisme - UAE Tour - Sam Bennett roi du sprint lors de la quatrième étape de l'UAE Tour

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

Le premier sprint massif de l'UAE Tour a été brillamment remporté par Sam Bennett (Deceuninck-Quick Step), mercredi lors de la quatrième étape achevée sur l'île Al Marjan. Après une superbe année 2020, marquée par ses deux victoires d'étapes et son maillot vert sur le Tour de France, Sam Bennett a idéalement lancé sa nouvelle saison en remportant la 4e étape de l'UAE Tour, mercredi au nord des Émirats, face à une énorme concurrence. Le sprinteur irlandais, idéalement lancé par ses équipiers de la Deceuninck-Quick Step, s'est imposé avec une marge assez confortable sur le néo-pro néerlandais David Dekker (Jumbo-Visma) et l'habitué australien Caleb Ewan (Lotto-Soudal). Elia Viviani (Cofidis) échoue au pied du podium, devant Pascal Ackermann (Bora-Hansgrohe), sixième, Giacomo Nizzolo (Qhubeka-Assos), huitième, et Fernando Gaviria (UAE-Emirates), neuvième. C'est avec ce succès autoritaire que Bennett, 30 ans, franchit le cap des cinquante victoires chez les pros. Deux Français échappés, Pogacar toujours leader L'étape, qui a débuté et s'est achevée à Al Marjan, un ensemble d'îles artificielles en forme de coraux situé dans le golfe Persique, a été animée dans sa seconde moitié par François Bidard (AG2R-Citroën) et Olivier Le Gac (Groupama-FDJ). Les deux coureurs français, qui ont faussé compagnie au peloton après 120 kilomètres de course, n'ont pas réussi à inquiéter les équipes de sprinteurs, qui les ont aisément repris à trentaine de bornes de l'arrivée, sur les larges autoroutes creusées dans le désert émirati. Tadej Pogacar (UAE-Emirates), vainqueur la veille à Jebel Hafeet, conserve le maillot rouge de leader (43'' d'avance sur son dauphin Adam Yates) avant la cinquième étape, jeudi, qui arrivera en altitude à Jebel Jais (21,5 km à 5,4 %) et devrait fixer pour de bon le classement général. Les deux dernières étapes, à Dubaï puis Abu Dhabi, sont, elles, promises aux sprinteurs.