Cyclisme - UAE Tour - Tadej Pogacar remporte la troisième étape de l'UAE Tour à Jebel Hafeet

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

Au terme d'un joli duel face au tenant du titre Adam Yates (Ineos Grenaders), Tadej Pogacar (UAE-Emirates) a remporté la troisième étape de l'UAE Tour, mardi au sommet de Jebel Hafeet. Tadej Pogacar est déjà en très grande forme. Le Slovène a remporté mardi la troisième étape de l'UAE Tour, une course importante pour son équipe émiratie, au sommet de Jebel Hafeet où il avait déjà levé les bras l'an passé, quelques heures avant que l'épreuve ne soit interrompue par la pandémie de Covid. En tête du général depuis le contre-la-montre de la veille, le jeune grimpeur (22 ans), vainqueur du dernier Tour de France, conforte ainsi son maillot rouge de leader. La formation UAE-Emirates a pris la course à son compte au pied de l'ultime montée (10,8 km à 5,4% de moyenne), et vite repris les deux échappés du jour (le Français Tony Gallopin et le Belge Thomas De Gendt), mais c'est Ineos Grenadiers qui a vraiment fait exploser le peloton après six kilomètres d'ascension. Le travail de la formation britannique a laissé une poignée de grimpeurs en tête, dont Sepp Kuss (Jumbo-Visma) et Joao Almeida (Deceuninck-Quick Step), mais Tadej Pogacar et Adam Yates leur étaient nettement supérieurs ce mardi. Pogacar confirme son statut Les deux coureurs, qui se sont aisément débarrassés de leurs rivaux, ont en effet livré un superbe duel jusqu'au sommet, finalement gagné par Pogacar, lequel a anticipé le sprint et n'a plus été dépassé par son rival au bout de l'ultime virage à 180° situé à 100 mètres de l'arrivée. Le Colombien Sergio Huiguita (EF-Pro Cycling) complète le podium du jour, devant Emanuel Buchmann (Bora-Hansgrohe). Le Français Geoffrey Bouchard (AG2R-Citroën) ferme quant à lui le top 10. Au général, le Slovène distance désormais Yates de 43'', et Almeida, troisième, de plus d'une minute. Après trois étapes, et à la faveur des bordures qui ont creusé de gros écarts d'entrée de jeu, Pogacar est déjà très bien parti pour gagner l'épreuve, même s'il reste une arrivée en altitude, jeudi à Jebel Jais, au terme d'une ascension plus longue mais moins ardue (21,5 km à 5,4 %).