Cyclisme - UAE Tour - UAE Tour : les équipes Groupama-FDJ et Cofidis toujours confinées dans leur hôtel à Abu Dhabi

L'Equipe.fr
L’Equipe

Plusieurs équipes, dont Groupama-FDJ et Cofidis, sont toujours bloquées aux Émirats arabes unis à la suite de nouveaux cas suspects de coronavirus. Malgré le feu vert médical, UAE-Team Emirates a délibérément poursuivi sa quarantaine. Trois jours après l'annulation des deux dernières étapes de l'UAE Tour à la suite de deux cas positifs au coronavirus dans la caravane de la course (cas « confirmés » selon l'organisation, « suspectés » selon l'UCI), la confusion règne toujours à Abu Dhabi. Si la plupart des équipes ont pu quitter les Émirats samedi soir ou dimanche après avoir été notifiées de leur résultat négatif aux tests passés dans la nuit de jeudi à vendredi, certaines demeurent confinées par précaution dans leur hôtel, après la découverte de nouveaux cas suspects. Les équipes Groupama-FDJ (avec Arnaud Démare et David Gaudu), Cofidis et Gazprom-RusVelo, dont les coureurs et les membres du staff sont tous logés au même étage de l'établissement, à Yas Marina, n'ont donc toujours toujours pas le droit d'en sortir. Ce confinement est la conséquence de certains nouveaux cas suspects, dont le Français Bruno Armirail (Groupama-FDJ), fiévreux à l'issue de la cinquième étape et qui a dû être hospitalisé. Heureusement, les tests de détection qu'il a repassés se sont avérés négatifs. Cas particulier : celui de UAE-Team Emirates, l'équipe « locale », qui a reçu le feu vert médical pour quitter le pays, mais qui a décidé de rester confiné dans l'hôtel « par mesure de précaution ». Le fait que l'inquiétude générale soit née de l'état de santé de deux membres de son staff n'est sans doute pas étranger à ce choix lourd de conséquences. « Nous sommes conscients que la prolongation de notre séjour en isolation va avoir une influence sur nos ambitions sportives », reconnaissent-ils en précisant qu'ils quitteront le pays « quand la situation sera clarifiée ». S'ils choisissent de rester en quatorzaine, les retombées pourraient être très néfastes pour les sept athlètes concernés, dont Tadej Pogacar, Fernando Gaviria et Diego Ulissi, qui verraient la suite de leur saison très affectée par cette décision. En attendant, les coureurs toujours confinés rivalisent d'imagination pour garder la forme malgré l'isolement, comme en témoigne cette vidéo qui montre Nathan Haas et Attilio Viviani (Cofidis) improviser quelques exercices physiques dans les couloirs de l'hôtel. Samedi, les autorités locales avaient annoncé que 450 des 612 tests de dépistage effectuées dans la caravane de la course (coureurs, staff, organisateurs, suiveurs) étaient revenus négatifs. Depuis, silence radio. On ignore toujours si des cas positifs figurent parmi les 162 tests restants, pourquoi certains ont pu quitter les Émirats sans certificat attestant de leur test négatif, et combien de temps les coureurs toujours confinés le resteront.

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi