Cyclo-cross - CM - Coupe du monde de cyclo-cross : Eli Iserbyt impérial dans le sable de Coxyde

·2 min de lecture

Leader du classement général de la Coupe du monde, Eli Iserbyt a conforté son avance en remportant la septième manche à Coxyde (Belgique) ce dimanche. Sur le célèbre circuit de Coxyde, la « course des dunes » avec ses longues et difficiles portions ensablées, la septième manche de la Coupe du monde de cyclo-cross a accouché d'un duel intense et spectaculaire entre les cadors de la discipline - sans compter Mathieu van der Poel, Wout van Aert et Tom Pidcock qui feront leur rentrée début décembre - et dont Eli Iserbyt est encore sorti vainqueur. Le Belge, le cyclocrossman le plus en forme de ce début de saison, déjà vainqueur la veille à Merksplas en Superprestige, a en effet réussi une course magistrale ce dimanche, sur un terrain qui est pourtant loin d'être sa spécialité. Iserbyt tentera d'accentuer son avance à Besançon dimanche prochain Victime d'une chute dès le premier tour à la sortie d'un virage, il a réussi à se replacer en tête aux côtés de Toon Aerts et Quinten Hermans, puis a réussi deux derniers tours parfaits sur le plan technique dans la boue et le sable pour distancer ses deux adversaires. Ceux-ci ont même été rejoints de l'arrière par Laurens Sweeck, qui a sprinté pour la deuxième place. Le champion d'Europe Lars van der Haar s'est, lui, classé cinquième. Intenable depuis le début de la saison, Iserbyt tentera d'accentuer son avance dimanche prochain lors de la huitième manche à Besançon, la dernière avant le retour des trois « ogres » de la discipline. lire aussi Toute l'actu du cyclo-cross Worst devant huit Néerlandaises Chez les femmes, Annemarie Worst a décroché avec la manière sa première victoire de l'hiver. Habituée aux places d'honneur ces dernières semaines, la Néerlandaise a cette fois réussi à se défaire de Denise Betsema, qui a longtemps imprimé le tempo en tête de course pour finalement échouer à une vingtaine de secondes de sa compatriote, et de la championne du monde Lucinda Brand, troisième au lendemain de sa démonstration en Superprestige.

Ceylin Alvarado, qui avait réalisé un beau début de course, a été victime d'une crevaison et n'a plus réussi à jouer les premiers rôles ensuite : elle se classe finalement 5e. Les Néerlandaises, impériales, occupent les neuf premières places.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles