Cyril Derreumaux boucle sa traversée du Pacifique en kayak en 91 jours

L'aventurier français Cyril Derreumaux est arrivé ce mardi à Hawaï, 91 jours et 9 heures après être parti en kayak depuis la baie de Monterey (Californie). Une traversée inédite de plus de 4 000 kilomètres, en solitaire, sans assistance et à la force du corps.

La traversée devait prendre environ 70 jours, elle aura finalement duré 91 jours et 9 heures. Parti le 21 juin de la baie de Monterey, en Californie, dans un kayak de 7 mètres de long, Cyril Derreumaux a enfin posé pied à terre sur le port d'Hilo, à Hawaï. Le Français devient ainsi le premier homme à réaliser ce périple de plus de 2 400 milles marins (4 444 km), en solitaire, sans assistance et à la seule force de son corps.

Sur place, l'aventurier a été accueilli par des membres de sa famille et de nombreux amis qui avaient fait le déplacement dans cet archipel perdu au milieu du Pacifique pour l'occasion. Il était particulièrement heureux et ému en posant le pied sur la terre ferme. En 91 jours, Cyril Derreumaux a perdu 9 kilos, a largement laissé pousser sa barbe, mais n'a rien perdu de son enthousiasme. « C'était une aventure magnifique, clairement aussi un voyage spirituel, a-t-il réagi à son arrivée. Je n'arrivais pas vraiment à expliquer pourquoi je voulais me lancer dans ce défi, mais j'ai finalement trouvé toutes les réponses à mes questions sur l'eau. »

L'aventure n'aura pas été simple, ce qui la rend d'autant plus belle. Cela faisait près de trois ans que le Français avait ce projet en tête, chevillé au corps et à l'esprit. En 2020, le Covid repoussait ses espoirs. Puis en 2021, sa première tentative se voyait interrompue au bout de seulement six jours suite à une avarie sur son ancre flottante. Ce nouvel essai aura donc été le bon, même si encore une fois tout ne s'est pas passé comme prévu. Retardé par quelques soucis techniques - heureusement réglés - dans la première partie du voyage, Cyril Derreumaux a dû se rationner pour achever sa traversée. Il a aussi partiellement modifié son trajet, se finissant à Hilo, point le plus à l'est d'Hawaï, plutôt que dans la capitale de l'État, Honolulu.

Avec cette traversée, Cyril Derreumaux suit les traces d'une légende de l'aventure en kayak, Ed Gillet, qui avait réalisé en 1987 la première traversée de ce type, aidé d'une aile de cerf-volant pour avancer. Utilisant uniquement la propulsion humaine, avec des rames pour les bras et un système de pédalo pour les pieds, c'est donc une performance inédite qu'a réalisée le Français.